LA RÉSURRECTION DE JÉSUS ET LA NÔTRE

LA RÉSURRECTION DE JÉSUS ET NOTRE  RÉSURRECTION

A. LA RÉSURRECTION DE JÉSUS

La résurrection de Jésus est absolument fondamentale pour les croyants. Elle est indispensable à notre salut et elle est la garantie de notre propre résurrection.

1. JÉSUS ÉTAIT CLINIQUEMENT MORT 

Les soldats ont constaté que Jésus était mort. Il n’était donc pas nécessaire qu’ils lui brisent les jambes afin qu’il s’affaisse et étouffe plus rapidement :
Jean 19.33-34 : Quand ils arrivèrent à Jésus, ils constatèrent qu’il était déjà mort et ils ne lui brisèrent pas les jambes. L’un des soldats lui enfonça sa lance dans le côté, et aussitôt il en sortit du sang et de l’eau.

Le mélange d’eau et de sang, c’est-à-dire du sang coagulé est la preuve de sa mort. L’eau pouvait être l’eau des poumons suite à un œdème pulmonaire asphyxique, ou l’eau qui se trouvait dans le péricarde suite à l’asphyxie…

Pilate se fit confirmer par le centenier que Jésus était mort, avant d’autoriser Joseph d’Arimathée, un membre du Grand Conseil ( le Sanhédrin ) à embaumer, avec le pharisien Nicodème, le corps de Jésus :

Marc 15.43-46 : …Joseph d’Arimathée arriva. C’était un membre éminent du Grand-Conseil qui, lui aussi, vivait dans l’attente du royaume de Dieu. Il eut le courage de se rendre chez Pilate pour lui demander le corps de Jésus. Pilate fut surpris d’apprendre que Jésus était déjà mort. Il fit appeler l’officier de service et lui demanda s’il était mort depuis longtemps. Renseigné par le centurion, il autorisa Joseph à disposer du corps.

.Joseph d’Arimathée et Nicodème embaument Jésus avec 30 kg de myrrhe et d’aloès. Selon des spécialistes, une telle quantité aurait asphyxié Jésus, s’il n’avait pas déjà été mort.
Jean 19.38-40 : Joseph alla donc prendre le corps de Jésus. Nicodème vint également… Il apporta environ trente kilogrammes d’un mélange de myrrhe et d’aloès.
Les linges funéraires et les 30 kg d’enduit de myrrhe et d’aloès vont se solidifier comme du plâtre en une coquille rigide dont le corps sera prisonnier.

Un grande pierre est roulée devant le sépulcre, devant plusieurs témoins dont les femmes pieuses qui avaient souvent hébergé et nourri Jésus et ses disciples. Cette pierre est scellée, Matthieu 27.60-61,66 ; Luc 23.55

A leur demande, Pilate permet aux principaux sacrificateurs et aux pharisiens de poster une garde devant le sépulcre,
Matthieu 27.62-66
Oui, Jésus était réellement mort !

2. LES DISCIPLES N’ATTENDAIENT PAS LA RÉSURRECTION DE JÉSUS

Les disciples ne comprenaient pas que Jésus devait mourir et encore moins qu’il ressusciterait :

Marc 16.10-11 : Marie de Magdala… alla porter la nouvelle à ceux qui avaient accompagné Jésus : ils étaient plongés dans la tristesse et en larmes. Mais eux, en l’entendant dire qu’il était vivant et qu’il lui était apparu, ne la crurent pas. 

Marc 16.13-14 : Ils (les disciples du chemin d’Emmaüs) revinrent à Jérusalem et annoncèrent la nouvelle aux autres ( disciples ) ; mais ils ne les crurent pas eux non plus. Plus tard, il se montra aux Onze pendant qu’ils étaient à table ; il leur reprocha leur incrédulité et leur aveuglement parce qu’ils n’avaient pas cru ceux qui l’avaient vu ressuscité. 

Le dimanche de Pâque, très tôt le matin, Marie de Magdala, Jeanne, Marie, mère de Jacques, et les autres femmes pieuses qui étaient avec elles se rendirent au sépulcre et deux anges leur dirent que Jésus était ressuscité :
Luc 24.9,11: A leur retour du sépulcre, elles annoncèrent toutes ces choses aux onze, et à tous les autres… Ils tinrent ces discours pour des rêveries, et ils ne crurent pas ces femmes.

L’état d’esprit des disciples n’était pas celui de personnes qui attendent fébrilement la résurrection au point de fantasmer et d’avoir des hallucinations sur la résurrection de Jésus !

3. LES TÉMOINS DE LA RÉSURRECTION DE JÉSUS

Pierre déclare que Jésus ressuscité ne s’est pas montré aux incroyants, mais à ceux qui avaient cru en lui :
Actes 10.40-41 : Dieu l’a ressuscité le troisième jour, et il a permis qu’il apparût, non à tout le peuple, mais aux témoins choisis d’avance par Dieu, à nous qui, après qu’il fut ressuscité des morts, avons mangé et bu avec lui.

Un nombre considérable de personnes ont vu le Seigneur ressuscité, et des personnes honnêtes et intègres dont le témoignage est absolument fiable :
• Les femmes pieuses découvrent le tombeau vide (Marc 16.1-8) ; Marie de Magdala voit Jésus vivant et lui parle (Marc 16.9-10 ; Jean 20.11-18).

Pierre et Jean courent au tombeau, et découvrent la coquille rigide de myrrhe et d’aloès dont Jésus s’était échappé ! Comme on n’embaumait pas le cou, il y avait une certaine distance entre la coquille rigide dans laquelle se trouvait le corps et la petite coquille dans laquelle se trouvait la tête :

Jean 20.6-8 : Simon Pierre, qui le suivait, arriva alors. Il entra dans le tombeau, vit les linges qui étaient par terre, et le linge qui avait enveloppé la tête de Jésus, non pas avec les linges funéraires, mais enroulé à part, à sa place. Alors l’autre disciple, celui qui était arrivé le premier, entra à son tour dans le tombeau. Il vit, et il crut.

Un tremblement de terre, un ange éclatant comme un éclair ôtant la pierre devant le sépulcre, les gardes tout tremblants et évanouis d’épouvante… (Matthieu 28.2-4).

L’imposture du clergé :
Matthieu 28.12-15 : Les chefs des prêtres…
versèrent aux soldats une forte somme d’argent avec cette consigne : Vous raconterez que ses disciples sont venus pendant la nuit et qu’ils ont volé son cadavre pendant que vous dormiez. Si jamais l’affaire parvenait aux oreilles du gouverneur, nous saurons lui parler et faire le nécessaire pour que vous n’ayez pas d’ennuis. Les soldats prirent l’argent et se conformèrent à ces consignes. Cette version des faits s’est propagée parmi les Juifs où elle a cours jusqu’à aujourd’hui.

Deux disciples sur le chemin d’Emmaüs ont parlé et mangé avec le ressuscité, Luc 24.13-33

Pendant 40 jours le Seigneur s’est montré aux disciples et a souvent mangé avec eux. Thomas le rationaliste a été convaincu quand il a mis ses mains dans les trous des mains percées et le coté percé du Seigneur :

Jean 20.27-28 : il dit à Thomas : Place ton doigt ici, vois mes mains ; avance ta main et mets-la dans mon côté. Ne sois donc pas incrédule, mais crois. Thomas lui répondit : Mon Seigneur et mon Dieu !

Paul dit que Jésus a été vu par plus de 500 frères à la fois, dont la plupart étaient encore vivants au moment où il écrivait sa première lettre aux Corinthiens, 1 Corinthiens 15.6

Sept disciples, après avoir pêché toute une nuit sans rien prendre, lancèrent leur filet du côté droit sur l’ordre du ressuscité et prirent 153 gros poissons.
Le Seigneur leur offrit des poissons frits sur la braise, Jean 21.1-14

• Jacques, le demi-frère de Jésus et Saul de Tarse ont également rencontré le ressuscité, 1 Corinthiens 15.7-8

Les disciples ont vu le Seigneur enlevé du milieu d’eux pour s’asseoir à la droite du Père, Luc 24.50-52 ; Actes 1.9-11

Devant ces faits qu’il est impossible d’inventer, il est impossible de douter si on a le cœur sincère.
Oui, Jésus est vraiment mort et vraiment ressuscité !

4. LE CORPS DE RÉSURRECTION

Paul déclare qu’après notre résurrection, notre corps ressemblera au corps de Jésus ressuscité :
Philippiens 3.20-21 le Seigneur Jésus Christ… transformera notre corps misérable, en le rendant semblable à son corps glorieux par son pouvoir qui soumet tout à son autorité.

4.1 Jésus est ressuscité corporellement

Des athées, les théologiens libéraux affirment que Jésus est ressuscité « spirituellement », dans la pensée et les sentiments des disciples, mais que le corps est resté dans la tombe.
Paul démontre dans 1 Corinthiens 15 que si Christ n’est pas vraiment ressuscité, alors notre foi est vaine, nous ne sommes pas sauvés et tout le christianisme s’effondre,
Les faits historiques attestent que Jésus est vraiment, corporellement ressuscité !
Les disciples ont touché son corps de résurrection pendant 40 jours :
Luc 24.39 :  Regardez mes mains et mes pieds : c’est bien moi. Touchez-moi et regardez : un esprit n’a ni chair ni os comme, vous le voyez bien, j’en ai.

Son corps garde les stigmates de la croix :
Jean 20.27 :  Jésus… dit à Thomas : Place ton doigt ici, vois mes mains ; avance ta main et mets-la dans mon côté. Ne sois donc pas incrédule, mais crois.

Jésus a mangé du poisson devant ses disciples :
Luc 24.42 : Ils lui présentèrent un morceau de poisson grillé. Il le prit et le mangea sous leurs yeux.

Jésus ne dit pas qu’il a faim. Il montre simplement que le corps ressuscité peut encore manger de la nourriture terrestre.

Aux noces de l’Agneau nous mangerons des mets délicieux et boiront du vin vieux, vieilli selon l’art de la viticulture !

4.2 Des changements dans le corps ressuscité

il y avait dans le corps de résurrection de Jésus quelque chose de nouveau.
Les disciples en le voyant
ne surent que penser (SEM) :

Matthieu 28.17 : LSG : Quand ils le virent, ils se prosternèrent, mais quelques-uns eurent des doutes.

Il est dit qu’il apparut aux deux disciples sur le chemin d’Emmaüs sous une autre forme (LSG) :

Marc 16.12 : SEM : Après cela, alors que deux d’entre eux faisaient route pour se rendre à la campagne, il leur apparut sous un autre aspect. 

Luc 24.15-16 : Jésus lui-même s’approcha d’eux et les accompagna. Mais leurs yeux étaient incapables de le reconnaître.

Marie de Magdala prit Jésus pour le gardien du jardin !
Jean 20.14-15 : Tout en disant cela, elle se retourna et vit Jésus qui se tenait là, mais elle ne savait pas que c’était lui.

4.3 Des propriétés nouvelles

Jésus pouvait apparaître et disparaître soudainement.
Au moment où les deux disciples d’Emmaüs le reconnurent Jésus disparut à leurs yeux :
Luc 24.31 : Alors leurs yeux s’ouvrirent et ils le reconnurent … mais, déjà, il avait disparu.

Le corps du ressuscité traverse les murs sans difficulté :
Jean 20.19 :  
Ce même dimanche, dans la soirée, les disciples étaient dans une maison dont ils avaient verrouillé les portes, parce qu’ils avaient peur des Juifs. Jésus vint : il se trouva là, au milieu d’eux, et il leur dit : Que la paix soit avec vous !

Jean 20.26 : Huit jours plus tard, les disciples étaient de nouveau réunis dans la maison. Cette fois-ci, Thomas était avec eux. Jésus vint, alors que les portes étaient verrouillées. Il se tint au milieu d’eux et leur dit : Que la paix soit avec vous !

Lors de l’ascension, Jésus monta au ciel sous les yeux des disciples. Il n’était plus soumis à la loi de la gravitation universelle, ni aux autres lois de la physique.

4.4 La glorification

En quittant le ciel, Jésus déposa, au moins partiellement, sa gloire divine 

Philippiens 2.7-8 : Jésus-Christ…  s’est dépouillé lui-même, en prenant une forme de serviteur, en devenant semblable aux hommes ; et ayant paru comme un simple homme, il s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort, même jusqu’à la mort de la croix.

S’il avait gardé sa gloire divine, il aurait été inapprochable, plus clair que mille soleils.

Selon Esaïe 53, il n’avait ni prestance ni beauté pour retenir notre attention ni rien dans son aspect qui pût nous attirer. Il était méprisé, abandonné des hommes, un homme de douleur habitué à la souffrance. Oui, il était semblable à ceux devant lesquels on détourne les yeux. Il était méprisé, et nous n’avons fait de lui aucun cas.

A la fin de son ministère, il redemande à son Père de lui rendre la gloire qu’il avait de toute éternité 

Jean 17.1,5,24 : Père, l’heure est venue ! Glorifie ton Fils… Et maintenant, Père, revêts-moi de gloire en ta présence, donne-moi cette gloire que j’avais déjà auprès de toi avant les origines du monde… Père, mon désir est que ceux que tu m’as donnés soient avec moi là où je serai et qu’ils contemplent ma gloire, la gloire que tu m’as donnée (m’auras redonnée ?).

Jésus parle probablement ici de la gloire que le Père lui rendra lors de la session à la droite du Père.

Jésus glorifié :

Jésus s’est humilié lui-même, se rendant obéissant jusqu’à la mort :
Philippiens 2.9-11:
C’est pourquoi Dieu l’a élevé à la plus haute place et il lui a donné le nom qui est au-dessus de tout nom,  pour qu’au nom de Jésus tout être s’agenouille dans les cieux, sur la terre et jusque sous la terre, et que chacun déclare : Jésus-Christ est Seigneur à la gloire de Dieu le Père.

Daniel 7.13-14 : … et voici, sur les nuées des cieux arriva quelqu’un de semblable à un fils de l’homme…  On lui donna la domination, la gloire et le règne ; et tous les peuples, les nations, et les hommes de toutes langues le servirent. Sa domination est une domination éternelle qui ne passera point, et son règne ne sera jamais détruit.

Le Père lui a donné tout pouvoir dans le ciel et sur la terre, Matthieu 28.18 

Voici comment l’apôtre Jean a vu le Seigneur glorifié (Apocalypse 1) :
Ses yeux étaient comme une flamme de feu ;  ses pieds étaient semblables à de l’airain ardent, comme s’il eût été embrasé dans une fournaise ; et sa voix était comme le bruit de grandes eaux… et son visage était comme le soleil lorsqu’il brille dans sa force. Quand je le vis, je tombai à ses pieds comme mort. Il posa sur moi sa main droite en disant : Ne crains point ! Je suis le premier et le dernier, et le vivant. J’étais mort ; et voici, je suis vivant aux siècles des siècles. Je tiens les clefs de la mort et du séjour des morts.

Jésus reviendra avec une grande gloire :

Matthieu 24.30 : … les tribus de la terre se lamenteront, et elles verront le Fils de l’homme venant sur les nuées du ciel avec puissance et une grande gloire.

Paul déclare que notre communion est dorénavant avec Christ glorifié :
2 Corinthiens 5.16 :
si nous avons connu Christ selon la chair, maintenant nous ne le connaissons plus de cette manière.

Nous adorons l’Agneau sacrifié, ressuscité et glorifié !

B. NOTRE RÉSURRECTION

1. PAR LA FOI, NOUS SOMMES DÉJÀ RESSUSCITÉS

Les croyants sont déjà spirituellement et juridiquement morts avec Christ, ensevelis avec lui, ressuscités avec lui et assis avec lui dans les lieux célestes !

Cette glorieuse réalité spirituelle est la condition et la garantie de l’expérience objective de cette réalité.

Paul dit, en effet, que si nous avons été unis à lui par une mort semblable à la sienne, nous le serons aussi par une résurrection semblable à la sienne… puisque nous sommes morts avec Christ, nous croyons que nous vivrons aussi avec lui. Romains 6.5,8

Selon Romains 6 nous sommes morts pour le péché, nous avons donc été ensevelis avec lui par le baptême en relation avec sa mort afin que, comme Christ a été ressuscité par la puissance glorieuse du Père, nous aussi, nous menions une vie nouvelle ; vous étiez morts et… vous êtes maintenant vivants…

2 Timothée 2.11-12 : Cette parole est certaine : Si nous sommes morts avec lui, nous vivrons aussi avec lui ; si nous persévérons, nous régnerons aussi avec lui.

Un vrai chrétien s’est vraiment abandonné et a livré pour toujours tout son être physique et spirituel et tout ce qu’il possède au Père, au Fils et au Saint Esprit. Il a abandonné sa volonté, ses désirs, son présent et son avenir entre les mains du Dieu trois fois saint.

Éphésiens 2.5-6 :nous qui étions morts par nos offenses, ( Dieu ) nous a rendus à la vie avec Christ…  il nous a ressuscités ensemble, et nous a fait asseoir ensemble dans les lieux célestes, en Jésus Christ.

Colossiens 2.12-13 : Vous avez été ensevelis avec Christ par le baptême, et c’est aussi dans l’union avec lui que vous êtes ressuscités avec lui, par la foi en la puissance de Dieu qui l’a ressuscité des morts. Et vous, qui étiez morts à cause de vos fautes et parce que vous étiez incirconcis, Dieu vous a donné la vie avec Christ.

Galates 2.19-20 : J’ai été crucifié avec Christ ; et si je vis, ce n’est plus moi qui vis, c’est Christ qui vit en moi.

Colossiens 3.1,3 : Vous êtes aussi ressuscités avec Christ…  Car vous êtes morts, et votre vie est cachée avec Christ en Dieu. Lorsque Christ apparaîtra, lui qui est votre vie, alors vous paraîtrez, vous aussi, avec lui, dans la gloire.

La résurrection de notre corps ne sera que la réalisation ce que nous sommes déjà en principe et de droit Alors, faisons tous nos efforts, par le Saint Esprit, afin d’être jugés dignes de ressusciter d’entre les morts pour faire partie du monde à venir, Luc 20.35

2. QUAND AURA LIEU LA RÉSURRECTION DES CROYANTS ?

Jésus dit quatre fois que nous ressusciteront au dernier jour, Jean 6.39,40,44,54

1 Corinthiens 15.23 : Christ est ressuscité en premier lieu, comme le premier fruit de la moisson ; ensuite, au moment où il viendra, ceux qui lui appartiennent ressusciteront à leur tour.

Au retour de Christ, les croyants décédés sortiront de leurs tombes à la rencontre du Seigneur. Ensuite les croyants vivants seront attirés vers Jésus, et tous recevront instantanément le corps ressuscité et glorieux et partiront avec lui dans le ciel :

1 Corinthiens 15.51-52 :  Voici, je vous dis un mystère : nous ne mourrons pas tous, mais tous nous serons transformés, en un instant, en un clin d’œil, au son de la dernière trompette. La trompette sonnera, alors les morts ressusciteront incorruptibles et nous, nous serons transformés. 

1 Thessaloniciens 4.15-17 : …nous qui serons restés en vie au moment où le Seigneur viendra, nous ne précéderons pas ceux qui sont morts. En effet, au signal donné, sitôt que la voix de l’archange et le son de la trompette divine retentiront, le Seigneur lui-même descendra du ciel, et ceux qui sont morts unis à Christ ressusciteront en premier lieu. Ensuite, nous qui serons restés en vie à ce moment-là, nous serons enlevés ensemble avec eux, dans les nuées, pour rencontrer le Seigneur dans les airs. Ainsi nous serons pour toujours avec le Seigneur.

3. COMMENT SERA NOTRE CORPS DE RÉSURRECTION ?

3.1 Le corps de résurrection est incorruptible

1 Corinthiens 15.42 : Lorsque le corps est porté en terre comme la graine que l’on sème, il est corruptible, et il ressuscite incorruptible.

1 Corinthiens 15.52 : les morts ressusciteront pour être désormais incorruptibles.

Le corps ressuscité est imputrescible, inaltérable, impérissable.

3.2 Le corps de résurrection est glorieux

1 Corinthiens 15.43 : semé infirme et faible, il ressuscite… glorieux.

Actuellement, les corps sont souillés, affaiblis et enlaidis par le péché, même s’il y a conversion ensuite. Au ciel, notre corps sera glorifié comme celui du Seigneur : il sera beau et parfait.

3.3 Le corps de résurrection est plein de force

1 Corinthiens 15.43 : semé infirme et faible, il ressuscite plein de force…

Beaucoup de chrétiens sont malades, handicapés, limités… et même ceux qui sont en bonne santé ressentent les limitations de leur corps de chair. Les sens des animaux (vue, ouïe, odorat… ) sont généralement plus développés que ceux des humains.
Puis l’âge apporte ses problèmes…
Paul déclare que notre être extérieur se détériore peu à peu, 2 Corinthiens 4.16

Notre corps céleste sera plein de force !

3.4 Le corps de résurrection est spirituel

1 Corinthiens 15.44 :  Il est semé corps naturel (litt. psychique), il ressuscite corps spirituel. [S’]il y a un corps naturel, il y a aussi un corps spirituel.

L’Esprit Saint règne dans le corps glorieux. La chair, la nature adamique, le vieil homme ne seront plus !


3.5 Le corps de résurrection est immortel

1 Corinthiens 15.53-54 : ce corps mortel doit se revêtir d’immortalité.

L’immortalité, c’est le vœu le plus cher des humains. Christ nous la donne ! Et nous vivrons pour l’éternité dans le bonheur, la félicité, la paix profonde et la gloire auprès de lui !

Luc 20.35-36 : Mais ceux qui seront jugés dignes de ressusciter d’entre les morts pour faire partie du monde à venir… ne pourront… plus mourir, parce qu’ils seront comme les anges, et ils seront fils de Dieu, puisqu’ils seront ressuscités. 

Apocalypse 21.4-5 : Il essuiera toute larme de leurs yeux. La mort ne sera plus et il n’y aura plus ni deuil, ni plainte, ni souffrance. Car ce qui était autrefois a définitivement disparu. Alors celui qui siège sur le trône déclara : Voici : je fais toutes choses nouvelles.

3.6 Le corps de résurrection est semblable au corps de Jésus ressuscité

Philippiens 3.20-21 : … le Seigneur Jésus-Christ… transformera notre corps de misère pour le rendre conforme à son corps glorieux par le pouvoir qu’il a de tout soumettre à son autorité.

Romains 8.29 : En effet, ceux qu’il a connus d’avance, il les a aussi prédestinés à devenir conformes à l’image de son Fils, afin que celui-ci soit le premier-né d’un grand nombre de frères. 

1 Jean 3.2 : Nous serons semblables à lui, parce que nous le verrons tel qu’il est.

Nous serons alors réellement à l’image de Dieu !

Après l’enlèvement de l’Église, auront lieu dans le ciel, selon un grand nombre de croyants, le Tribunal de Christ avec distributions des récompenses et couronnes, et les Noces de l’Agneau, une immense Fête de réjouissance, à la louange de l’Agneau.

Théophile Hammann

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.