LES SIGNIFICATIONS DU MOT CIEL DANS LA BIBLE

LES SIGNIFICATIONS DU MOT CIEL DANS LA BIBLE

Le substantif ciel recouvre trois réalités dans la Parole de Dieu :

A. LE CIEL PROCHE

C’est le lieu dans lequel se meuvent les nuages et dans lequel évoluent les oiseaux du ciel : Genèse 1.20 : …que des oiseaux volent au-dessus de la terre dans l’étendue du ciel   !
Genèse 1.26 : Que les hommes… dominent… sur les oiseaux du ciel. Psaumes 147.8 : Il couvre les cieux de nuages, prépare la pluie pour la terre, fait germer l’herbe sur les monts.

B. L’UNIVERS ET SES ASTRES

1. Le ciel sidéral avec ses planètes et ses étoiles

Il s’agit, en fait, de l’Univers entier :
Genèse 1.14-18 :  Dieu dit : « Qu’il y ait des luminaires dans l’étendue du ciel pour séparer le jour de la nuit ! Ils serviront de signes pour marquer les époques, les jours et les années, ainsi que de luminaires dans l’étendue du ciel pour éclairer la terre. » Et cela se passa ainsi :Dieu fit les deux grands luminaires, le plus grand pour présider au jour et le plus petit pour présider à la nuit. Il fit aussi les étoiles. Dieu les plaça dans l’étendue du ciel pour éclairer la terre, pour dominer sur le jour et la nuit et pour séparer la lumière des ténèbres.
Genèse 15.5 :  Puis Dieu le fit sortir (Abram) de sa tente et lui dit  : Contemple le ciel et compte les étoiles, si tu en es capable. 
Genèse 1.1 : Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre.
Dieu est le maître du ciel et de la terre. Cette expression désigne tout l’Univers (Genèse 1.19 ; 14.19 ; 24.3 ; Jérémie 23.24 ; Matthieu 5.18).

2. Les cieux des cieux

Le saint des saints désigne le lieu le plus saint, le lieu très saint du tabernacle ou du temple ; l’expression le Cantique des Cantiques signifie le plus beau des antiques ; l’expression les cieux des cieux désigne les régions les plus lointaines et les plus mystérieusesde l’immense univers :
Deutéronome 10.14 : Voici, c’est à l’Éternel, ton Dieu, qu’appartiennent le ciel et les cieux des cieux, la terre et tout ce qu’elle contient.
1 Rois 8.27 :  Les cieux et les cieux des cieux ne peuvent te contenir : combien moins cette maison que je t’ai bâtie !
Nous ne connaissons pas les régions à la limite de l’univers. Certaines resteront à jamais inconnaissables par les scientifiques. Cet univers est en expansion et, étonnamment, l’expansion s’accélère, ce qui suppose l’existence d’une matière exerçant une force gravitationnelle répulsive. Les physiciens appellent cette matière ou énergie de natures inconnues, matière et énergie noires. La vitesse de récession de l’univers est évaluée à 74,03 km/s/Mpc (kilomètres par seconde par mégaparsec).

3. La Bible parle-t-elle d’une coupole solide ?

Dans sa traduction de la Bible en latin (la Vulgate), Jérôme de Stridon (4è s.) introduisit à tort le mot firmament dans le récit de la création (Genèse 1.6-8).
A sa suite, d’autres traducteurs, influencés par les théories d’Aristote et des anciens, ont utilisé le mot voûte, suggérant une coupole fixe et solide dans laquelle les étoiles sont plantées comme des clous. Des fenêtres laisseraient passer pluie, neige, grêle et vents.
Le substantif firmament (en latin firmare : rendre ferme) est vraiment une erreur de traduction de la Vulgate.Le mot hébreux raqia signifie une étendue inconsistante (Genèse 1.6). Ésaïe présente le ciel comme une étoffe légère que Dieu déploie et qu’il étend comme une tente :
Ésaïe 40.22 : Il a tendu le ciel comme une toile et il l’a déployé comme une tente pour l’habiter.

4. Des expressions poétiques

Job 9.6 : Il fait trembler la terre jusqu’en ses fondations  : ses colonnes chancellent.
Job 26.11 : Les colonnes du ciel sont ébranlées, épouvantées, à sa menace.
Le fait que les piliers soient étonnés, effarés ou épouvantés montre bien qu’il s’agit d’une image poétique.
D’ailleurs Job lui-même déclare que la terre n’a pas de piliers puisqu’elle est suspendue dans le vide :
Job 26.7 : Il étend sur le vide la région de l’Arctique et il suspend la terre au-dessus du néant.
L’expression écluses des cieux (Genèse 7.11 ; 8.2 ; Ésaïe 24.18 ; Malachie 3.10) est toujours l’image de l’abondance (eau, bénédictions…) :
Ésaïe 24.18-20,23 : Les écluses du ciel en haut se sont ouvertes. Et les fondements de la terre ont été ébranlés.La terre se déchire et se fissure, elle vacille, elle oscille et titube, pareille à un ivrogne, et elle est ébranlée tout comme une cabane, car le poids de son crime pèse sur elle. Elle tombe et jamais ne se relèvera… La lune sera humiliée, et le soleil couvert de honte…
La terre est personnifiée, elle est malade du péché de ses habitants. Le soleil et la lune aussi expriment un sentiment de honte. Il est impossible de prendre ce texte littéralement.
Malachie 3.10 :  De cette façon-là, mettez-moi à l’épreuve, déclare l’Éternel, le Seigneur des armées célestes  : alors vous verrez bien si, de mon côté, je n’ouvre pas pour vous les écluses des cieux, et ne vous comble pas avec surabondance de ma bénédiction.
Les écluses des cieux sont visiblement l’imaged’une surabondance de bénédictions venant du ciel…

5. De nouveaux cieux et une nouvelle terre

L’homme, depuis qu’il existe sur le terre, n’a jamais cessé de la souiller moralement par ses innombrables péchés :
Ésaïe 24.5-6 : La terre a été profanée par ceux qui y habitent, car ils ont transgressé les lois, altéré les commandements et violé l’alliance éternelle. C’est pourquoi la malédiction dévore le pays, et ses habitants portent la peine de leurs crimes ; c’est pourquoi les habitants du pays sont consumés…
Le prophète Zacharie (5.1-4) voit la malédiction s’étendre sur tout le pays à cause des vols et des mensonges des habitants.
Cette terre doit donc être purifiée par le feu. Le ciel aussi a été souillé par la chute de Lucifer. Lui aussi doit être purifié par le feu :
2 Pierre 3.7,10-13 : Or, par la parole de Dieu, le ciel et la terre actuels sont gardés pour le feu, réservés pour le jour du jugement et de la perdition des hommes impies… Le jour du Seigneur viendra comme un voleur. Ce jour-là, le ciel disparaîtra avec fracas, les éléments embrasés se désagrégeront et la terre avec les œuvres qu’elle contient sera brûlée.Puisque tout notre monde doit être dissous, combien votre conduite et votre piété doivent-elles être saintes ! Attendez et hâtez la venue du jour de Dieu, jour où le ciel enflammé se désagrégera et où les éléments embrasés fondront. Mais nous attendons, conformément à sa promesse, un nouveau ciel et une nouvelle terre où la justice habitera.
Apocalypse 6.14 : Le ciel se retira comme un livre qu’on enroule et toutes les montagnes et les îles furent écartées de leur place. Apocalypse 21.1 : Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre, car le premier ciel et la première terre avaient disparu et la mer n’existait plus.
Certains ont pensé à une guerre nucléaire dévastatrice. D’autres à la chute d’astéroïdes à cause de Apocalypse 6.13-14 :  Les astres du ciel s’abattirent sur la terre, comme font les fruits verts d’un figuier secoué par un gros coup de vent. Le ciel se retira comme un parchemin qu’on enroule, et toutes les montagnes et toutes les îles furent enlevées de leur place.
De nombreux astéroïdes passent, sans cesse, à côté de la terre, à des vitesses vertigineuses. Quand on les découvre à temps on peut savoir à quelle distance ils vont passer de la terre.
Mais seulement 20 à 30 % des géocroiseurs dangereux pour la terre sont détectés.
La majorité des astéroïdes qui viennent frôler notre terre, ne sont donc pas repérés.
Des météorites de moins de 5 mètres pénètrent constamment dans l’atmosphère sans causer de graves dégradation ; ils se consument en entrant dans l’atmosphère, donnant lieu à des pluies d’étoiles filantes. Mais une météorite de 500 m de diamètre dévasterait de grandes régions, tuant des millions de personnes.
La chute sur la terre d’un astéroïde ou d’une comète de plus de 1 km de diamètre provoquerait de nombreux tremblements de terre, des éruptions volcaniques… En outre, des roches liquéfiées ou vaporisées éjectées avec une énorme puissance hors du cratère provoqueraient un incendie planétaire. Il pourrait y avoir extinction de l’humanité.
Quand le jugement par le feu aura-t-il lieu ? Ce jugement c’est la fin du monde. Il aura lieu juste avant l’instauration de l’état éternel où les croyant seront auprès du Seigneur et les incroyants en enfer.
Il est clair que l’enlèvement aura eu lieu et que les croyants seront à l’abri auprès de Dieu.

C. LE CIEL SPIRITUEL

Il existe un monde spirituel pour les anges et autres créatures célestes et les humains rachetés. Dieu, que l’univers ne peut pas contenir, y manifeste sa présence :

1. Le trône de Dieu et de l’Agneau

Dieu est au ciel (Éphésiens 6.9), il est le Père céleste (Matthieu 23.9), il parle à Israël du haut du ciel (Deutéronome 4.36), il regarde du haut du ciel et bénit son peuple (Deutéronome 26.15).
Son trône est au ciel :
Psaumes 11.4 : L’Éternel est dans son saint temple, l’Éternel a son trône dans le ciel. Ses yeux regardent, il examine les hommes.
Matthieu 5.34 : le ciel, c’est le trône de Dieu. 
Ésaïe 66.1 : Voici ce que dit l’Éternel : Le ciel est mon trône, et la terre mon marchepied. Quelle maison pourrez-vous me construire et quel endroit pourra être mon lieu de repos ?
Apocalypse 4.2-3 : Il y avait un trône dans le ciel. Et sur ce trône quelqu’un siégeait.Celui qui siégeait avait l’aspect d’une pierre de jaspe et de sardoine. Un arc-en-ciel entourait le trône, brillant comme l’émeraude.

2. Les anges de Dieu séjournent au ciel

Les anges de Dieu adorent Dieu au ciel. Le ciel est leur demeure : Matthieu 18.10 ; 22.30 ; 24.36 ; 28.2 : Marc 13.32 ; Luc 22.4
Les anges viennent du ciel et retournent au ciel :
Luc 2.15 : Quand les anges les eurent quittés pour retourner au ciel, les bergers se dirent l’un à l’autre…

3. Jésus demeure au ciel

Pour son incarnation, Jésus est venu du ciel 

Jean 3.13 : Personne n’est monté au ciel, sinon celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme [qui est dans le ciel].

Jésus est retourné au ciel 

Luc 24.51 :  Pendant qu’il les bénissait, il les quitta et fut enlevé au ciel.
Marc 16.19 : Après leur avoir parlé, le Seigneur fut enlevé au ciel, et il s’assit à la droite de Dieu.
Pouvoir s’asseoir à la droite de Dieu est le signe de la glorification du Seigneur.
Actes 1.10-11 : Deux hommes habillés de blanc leur apparurent et dirent : « Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous à regarder le ciel ? Ce Jésus qui a été enlevé au ciel du milieu de vous reviendra de la même manière que vous l’avez vu aller au ciel. »
Éphésiens 4.10 : Celui qui est descendu, c’est aussi celui qui est monté au-dessus de tous les cieux afin de remplir l’univers entier.
Hébreux 8.1-2 : Le point capital de ce qui vient d’être dit, c’est que nous avons bien un tel grand-prêtre, qui s’est assis à la droite du trône de la majesté divine dans le ciel et accomplit son service dans le sanctuaire, dans le véritable tabernacle, celui qui a été dressé par le Seigneur et non par un être humain.
Le ciel est le lieu où Jésus demeure et d’où il gouverne tout l’univers :
Actes 3.21 : En attendant, il doit demeurer au ciel jusqu’au jour où l’univers entier sera restauré, comme Dieu l’a annoncé depuis des siècles par la bouche de ses saints prophètes.

Depuis le ciel, Jésus intercède pour nous

Hébreux 9.24 :  En effet, Christ n’est pas entré dans un sanctuaire fait par la main de l’homme, dans une simple copie du véritable, mais il est entré dans le ciel même afin de se présenter maintenant pour nous devant Dieu.
Hébreux 7.25 : Jésus…est toujours vivant pour intercéder en leur faveur auprès de Dieu.
Romains 8.34 : [Jésus-]Christ est mort, bien plus, il est ressuscité, il est à la droite de Dieu et il intercède pour nous ! 

Jésus reviendra du ciel pour juger les vivants et les morts

Matthieu 24.30-31 : C’est alors que le signe du Fils de l’homme apparaîtra dans le ciel. Alors tous les peuples de la terre se lamenteront, et ils verront le Fils de l’homme venir sur les nuées du ciel avec beaucoup de puissance et de gloire. Il enverra ses anges rassembler, au son des trompettes éclatantes, ses élus des quatre coins du monde, d’un bout à l’autre de l’univers.
1 Thessaloniciens 4.16 : En effet, au signal donné, sitôt que la voix de l’archange et le son de la trompette divine retentiront, le Seigneur lui-même descendra du ciel, et ceux qui sont morts unis à Christ ressusciteront en premier lieu.
Paul parle, à ce propos, de 3è ciel et de paradis de Dieu :
2 Corinthiens 12.2-4 :  Je connais un homme en Christ qui, il y a 14 ans, a été enlevé jusqu’au troisième ciel. Était-ce dans son corps ou à l’extérieur de son corps, je l’ignore, mais Dieu le sait.Et je sais que cet homme – était-ce dans son corps ou à l’extérieur de son corps, je l’ignore, mais Dieu le sait – a été enlevé au paradis et a entendu des paroles inexprimables qu’il n’est pas permis à un homme de redire.

4. Les croyants iront au ciel

4.1 Les croyants décédés sont au ciel

Philippiens 1.23 : Je suis tiraillé de deux côtés  : j’ai le désir de quitter cette vie pour être avec Christ, car c’est, de loin, le meilleur.
2 Corinthiens 5.8 : Nous sommes pleins de courage, mais nous préférerions quitter ce corps pour aller demeurer auprès du Seigneur.

4.2 Les croyants seront au ciel pour toujours

Les calvinistes affirment que les croyants demeureront sur la terre pendant l’éternité. Ce n’est pas impossible, mais la quasi-totalité des versets bibliques affirment que les croyants habiteront pour toujours au ciel. Bien sûr, ils pourront aller où ils voudront, puisque tout l’univers est le jardin de leur Père céleste. Ils pourront, à loisir, visiter les centaines de milliards d’étoiles avec leurs planètes, de chacune des 2 000 milliards de galaxies qui composent l’univers. Ils auront le temps…
Mais leur demeure semble être le ciel, auprès du Père et de Jésus :
Philippiens 3.20 : Mais notre cité à nous est dans les cieux…
Une magnifique récompense attend les croyants dans les cieux (Matthieu 5.12 ; 9.21 ; Luc 6.23).
Éphésiens 2.6 : Dieu… nous a ressuscités et fait asseoir avec lui dans les lieux célestes, en Jésus-Christ.
1 Pierre 1.3-4 : Dieu… nous a fait naître de nouveau à travers la résurrection de Jésus-Christ pour une espérance vivante, pour un héritage qui ne peut ni se détruire, ni se souiller, ni perdre son éclat. Il vous est réservé dans le ciel…
2 Corinthiens 12.2 : Nous savons, en effet, que si notre habitation terrestre, qui n’est qu’une tente, est détruite, nous avons dans le ciel un édifice qui est l’œuvre de Dieu, une habitation éternelle qui n’est pas faite par la main de l’homme.
Jean 14.2-4 : [Jésus dit :] Il y a beaucoup de demeures dans la maison de mon Père. Si ce n’était pas le cas, je vous l’aurais dit. Je vais vous préparer une place.Et puisque je vais vous préparer une place, je reviendrai et je vous prendrai avec moi afin que, là où je suis, vous y soyez aussi. Vous savez où je vais et vous en savez le chemin.
Cette terre, avec ses vallées, ses montagnes, ses rivières, lacs, forêts, déserts… est magnifique et nous ne nous lassons pas de la contempler. Que dire des splendeurs du ciel ? Le ciel sera infiniment plus beau que tout ce que nous pouvons imaginer !
Dieu est bon, et il est grandiose !

Théophile Hammann

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*