LA PROPHÉTIE DE NYLUS

LA PROPHÉTIE DE NYLUS

Nylus (mort vers 430) un anachorète du monastère du Sinaï, en raison de l’immoralité et de la violence de son époque, était convaincu que la fin des temps était arrivée. Pour l’éclairer, Dieu dans sa grâce, lui fit les révélations ci-dessous.
Dans plusieurs livres et par une importante correspondance, Nylus (5è siècle) dénonça les hérésies, le paganisme et la violence de son époque, ainsi que l’immoralité du clergé catholique, des princes, des gouverneurs et de l’empereur lui-même. Il correspondait avec Gaïnas le chef des Goths, dans le but de le faire renoncer à l’hérésie arianiste.

La prophétie de Nylus

« Après l’année 1900 et surtout après le milieu du XXème siècle, les gens deviendront méconnaissables. Quand le temps de la venue de l’Antichrist approchera, l’intelligence des hommes sera obscurcie par les passions charnelles : l’avilissement et la licence s’accentueront. Le monde deviendra alors méconnaissable : l’apparence des gens changera au point qu’il sera impossible de distinguer les hommes des femmes à cause de l’effronterie dans leur manière de s’habiller et des modes de leurs coiffures. Ces gens-là seront cruels et comme des animaux sauvages à cause des sortilèges de l’Antichrist. On ne respectera pas les parents ni les aînés, l’amour disparaîtra, et bien des pasteurs chrétiens deviendront des hommes stériles, totalement incapables de distinguer le chemin droit des chemins tordus : en ce temps-là, en effet, les lois morales et les traditions des chrétiens et de l’Église changeront, les gens ne pratiqueront plus la modestie, et la dépravation régnera ! Le mensonge et la cupidité atteindront des proportions immondes, mais malheur à ceux qui entasseront des trésors. La luxure, l’adultère, l’homosexualité, les actions secrètes et le meurtre seront la règle de la société. En ce temps futur, à cause du pouvoir de si grands crimes et d’une telle débauche, les gens seront privés de la grâce du Saint-Esprit et, de même, n’auront plus de remords. Les Églises seront privées de pasteurs pieux et craignant Dieu, et malheur aux chrétiens qui resteront sur la terre à ce moment-là : ils perdront complètement leur Foi, car il n’y aura plus personne pour leur montrer la Lumière de la Vérité. Ils s’éloigneront du monde en allant dans de saints refuges dans le but d’alléger leurs souffrances spirituelles ; mais partout, ils ne rencontreront qu’adversité et coercition. Tout cela résultera du fait que l’Antichrist voudra être le Seigneur de toutes choses et devenir le maître de tout l’univers. Il accomplira des miracles et des signes invraisemblables. Il donnera aussi au pauvre homme une sagesse dépravée pour découvrir comment un homme peut mener une conversation avec un autre à l’autre bout de la terre. En ce temps-là, les hommes voleront dans les airs comme des oiseaux, et descendront au sein de l’océan comme des poissons. Et lorsqu’ils en seront là, ces gens malheureux passeront leur vie dans le confort sans savoir, pauvres âmes, que c’est une supercherie de Satan. Et lui, l’impie, remplira à tel point la science de vanité qu’elle s’écartera de la voie droite et conduira les gens jusqu’à la perte de la Foi en l’existence de Dieu, du Dieu en trois Personnes. Alors, le Dieu infiniment bon verra la déchéance de la race humaine et Il raccourcira les jours pour l’amour du petit nombre de ceux qui doivent être sauvés, car l’Ennemi voudra amener même les élus dans la déchéance si c’était possible. Alors, l’épée du châtiment apparaîtra soudain et elle abattra le corrupteur et ses serviteurs.

       *   *   *   *   *   *   *

Il n’est pas impossible que Nylus se soit inspiré de la prophétie de l’apôtre Paul de 2 Timothée 3 :
Sache bien que dans la période finale de l’histoire, les temps seront difficiles. Les hommes seront égoïstes, avides d’argent, vantards et prétentieux. Ils parleront de Dieu d’une manière injurieuse et n’auront pas d’égards pour leurs parents. Ils seront ingrats, dépourvus de respect pour ce qui est sacré, sans cœur, sans pitié, calomniateurs, incapables de se maîtriser, cruels, ennemis du bien ; emportés par leurs passions et enflés d’orgueil, ils seront prêts à toutes les trahisons. Ils aimeront le plaisir plutôt que Dieu. Certes, ils resteront attachés aux pratiques extérieures de la piété mais, en réalité, ils ne voudront rien savoir de ce qui en fait la force. Détourne-toi de ces gens-là ! (Timothée 3.1-5)

Quoi qu’il en soit, le même Esprit a visiblement inspiré les deux prophéties.

Th. H.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*