TOUT PLEINEMENT EN CHRIST

TOUT PLEINEMENT EN CHRIST

Pour le chrétien, la source intarissable de toutes les grâces et toutes les bénédictions, c’est Jésus-Christ :
Colossiens 2.9-10 : Car c’est en lui, c’est dans son corps, qu’habite toute la plénitude de ce qui est en Dieu. Vous avez tout pleinement en lui, qui est le dominateur de toute Autorité et de toute Puissance. 

Le contexte est celui de la prééminence rédemptionnelle du Fils : L’auteur du salut, c’est Jésus-Christ. Pour tout ce qui concerne le salut, la vraie vie, la sanctification, la vie chrétienne, l’Église et la vie d’Église, la victoire sur le diable… le croyant doit se tourner vers Jésus-Christ !

Il y a un ordre et une spécialisation au sein de la trinité. Les trois sont un, ils sont parfaitement et éternellement unis, mais distincts. Le Père envoie le Fils. Le Père et le Fils envoient le Saint Esprit. On parle d’engendrement éternel du Fils par le Père ou de génération immanente du Verbe. Le Fils est soumis au Père et cherche sans cesse à glorifier le Père. Le Saint Esprit procède du Père et du Fils, il est, selon les théologiens, issu continuellement du Père et du Fils, mais la Bible ne parle pas d’engendrement. Le Saint Esprit glorifie le Père et le Fils.

Tout cela dans le cadre de l’immutabilité absolue de l’être divin, Jacques précisant qu’il ne pouvait y avoir aucun changement fondamental au sein de la trinité :

Jacques 1.17 :  … le Père des lumières en qui il n’y a ni changement, ni l’ombre d’une variation…

Le Fils est l’agent principal de la rédemption : il est mort, il a été enseveli, il est ressuscité pour nous et avec nous ; il a été glorifié, il s’est assis à la droite du Père avec nous !
Le pardon des péchés, la régénération, la vie éternelle, l’adoption… sont en Jésus !
Paul révèle que les croyants ont une relation privilégiée avec Jésus, à cause de son rôle priorisé dans la rédemption, au moins jusqu’à leur glorification dans les lieux célestes. Après quoi le Fils sera soumis pour toujours au Père :
1 Corinthiens 15.24-28 :  Ensuite viendra la fin, quand il remettra le royaume à celui qui est Dieu et Père, après avoir anéanti toute domination, toute autorité et toute puissance. En effet, il faut qu’il règne jusqu’à ce qu’il ait mis tous ses ennemis sous ses pieds… Dieu, en effet, a tout mis sous ses pieds… Lorsque tout lui aura été soumis, alors le Fils lui-même se soumettra à celui qui lui a soumis toute chose, afin que Dieu soit tout en tous.
…c’est en lui qu’habite corporellement toute la plénitude de la divinité,
(Col 2.9)
Paul insiste sur la pleine divinité et la pleine humanité de Jésus. C’est ce Christ, avec un corps spirituel glorifié qui est le dépositaire de toute la plénitude de Dieu.
Colossiens 1.15-19 : Le Fils est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute création. En effet, c’est en lui que tout a été créé dans le ciel et sur la terre, le visible et l’invisible, trônes, souverainetés, dominations, autorités. Tout a été créé par lui et pour lui. Il existe avant toutes choses et tout subsiste en lui. Il est la tête du corps qu’est l’Église ; il est le commencement, le premier-né d’entre les morts, afin d’être en tout le premier.  En effet, Dieu a voulu que toute sa plénitude habite en lui. 

Vous avez
Les croyants de Colosse possèdent, donc nous aussi, nous avons, nous possédons. Selon la TOB nous sommes pleinement comblés, et selon la BFC nous avons tout reçu pleinement.
Tout est là, en Christ, pour ceux qui s’en emparent dans la foi.
Toit est accompli, s’est écrié Jésus juste avant sa mort. Jésus a pleinement rempli la mission que lui avait confiée le Père. Il est allé jusqu’au bout de sa mission, rien ne manque à son œuvre de rédemption. Il nous a acquis un salut complet !

Vous avez tout pleinement
Il n’y a pas de terme plus englobant que le substantif tout. En Christ nous avons la totalité, l’intégralité, l’entièreté, de ses richesses spirituelles, mais aussi psychiques, physiques et matérielles. L’homme est un et le salut est pour notre être tout entier.
Mais Paul ne se contente pas de dire tout, il ajoute l’adverbe pleinement, pour bien signifier que nous avons toutes les richesses de Christ au maximum, en toute plénitude, en surabondance.
Oui, nous sommes comblés de la globalité, de la complétude, de l’exhaustivité des dons et bénédictions de toutes natures !

Vous avez tout pleinement en lui
Cette surabondance de dons, de grâces, de richesses se trouve uniquement en Jésus !
Dans sa sagesse, Dieu a voulu qu’il en soi ainsi !

Dieu a choisi de nous combler par Jésus-Christ :
Dieu a voulu que les besoins spirituels, les besoins les plus profonds des humains soient tous satisfaits en Jésus-Christ :
Éphésiens 1.3 : Béni soit Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus-Christ, car il nous a comblés de toute bénédiction dans le monde céleste, en Christ.
Romains 8.32 : Lui qui n’a pas épargné son propre Fils, mais qui l’a livré pour nous tous, comment ne nous donnera-t-il pas aussi toutes choses avec lui ?
Colossiens 2.6-7 : Ainsi donc, tout comme vous avez accueilli le Seigneur Jésus-Christ, marchez en lui ; soyez enracinés et fondés en lui, affermis dans la foi telle qu’elle vous a été enseignée, et soyez-en riches en exprimant votre reconnaissance à Dieu.
Colossiens 2.19 :  Christ… est le chef, la tête. C’est de lui que le corps tout entier tire sa croissance comme Dieu le veut…
Pour avoir accès à la plénitude de la vie, de la grâce, et de toutes les richesses de Dieu, nous devons nous adresser à Jésus. Il est le dispensateur de toutes les richesses de Dieu.

Jésus est la Porte vers le monde spirituel
Jean 10.7-9 : Jésus… reprit : Vraiment, je vous l’assure : Moi, je suis la porte par où passent les brebis. Tous ceux qui sont venus avant moi étaient des voleurs et des brigands. Mais les brebis ne les ont pas écoutés.  C’est moi qui suis la porte. Celui qui entre par moi sera sauvé : il pourra aller et venir librement, il trouvera de quoi se nourrir.
Il est l’unique Porte vers le monde invisible, le monde spirituel, le ciel. Nous devons donc nous adresser à lui, ou au Père en son nom, c’est-à-dire en passant par lui. Il n’y a pas d’autre interlocuteur licite dans le monde spirituel. Le Fils venant avant l’Esprit dans la hiérarchie trinitaire, il n’est pas possible de nous adresser à l’Esprit au nom de Jésus, i.e. en nous revendiquant de la Porte qu’est Jésus. Il n’est donc pas possible de prier l’Esprit !
Aux Colossiens qui veulent boire à des sources non scripturaires, Paul dit que la plénitude se trouve dans le Fils de Dieu incarné, pleinement Homme et pleinement Dieu.
La source de toute connaissance spirituelle, c’est encore Jésus :
Colossiens 2.3 : C’est en lui que sont cachés tous les trésors de la sagesse et de la connaissance.
Jésus baptise du Saint Esprit, (Jean 1.33), et remplit du Saint Esprit (Luc 24.48 ; Jean 15.26 ; 16.7).
Ses disciples ont reçu de sa plénitude, grâce pour grâce :
Jean 1.16 : Nous avons tous été comblés de ses richesses. Il a déversé sur nous une grâce après l’autre.

Jésus lui-même nous invite à venir vers lui
Il nous invite à venir à lui pour boire de l’eau vive (Jean 7.37), il nous invite à manger sa chair et à boire son sang.
Il est lui-même la manne céleste :
Jean 6.27 : Travaillez, non pour la nourriture périssable, mais pour celle qui dure pour la vie éternelle. Cette nourriture, c’est le Fils de l’homme qui vous la donnera, car Dieu le Père lui en a accordé le pouvoir en le marquant de son sceau.
Matthieu 11.28-30 : Venez à moi, vous tous qui êtes accablés sous le poids d’un lourd fardeau, et je vous donnerai du repos. Prenez mon joug sur vous et mettez-vous à mon école, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour vous-mêmes. Oui, mon joug est facile à porter et la charge que je vous impose est légère.
Jean 7.37 : Jésus, debout, s’écria : « Si quelqu’un a soif, qu’il vienne à moi et qu’il boive… ». 
Nous sommes comblés et totalement satisfaits en venant à lui :
Jean 6.35 : Jésus répondit : Moi, je suis le pain qui donne la vie. Celui qui vient à moi n’aura plus jamais faim, celui qui croit en moi n’aura plus jamais soif. 
Jésus invite aussi les enfants à venir à lui (Marc 10.14 ; Luc 18.16).
Il reproche aux juifs de ne pas vouloir venir à lui :
Jean 5.40 : Mais voilà : vous ne voulez pas venir à moi pour recevoir la vie.
Le Père pousse les humains à venir à Jésus qui lui-même ne repousse personne :

Jean 6.37 : Tous ceux que le Père me donne viendront à moi, et je ne repousserai pas celui qui vient à moi.
Et la volonté du Père est que tous ceux qui tournent leurs regards vers le Fils et qui croient en lui, possèdent la vie éternelle (Jean 6.40).

Ne courons pas après des citernes crevassées qui ne retiennent pas l’eau : des techniques ou modes psycho-spirituelles, des artifices et manifestations extra-bibliques, de nouvelles révélations, des chimères… tout est en Christ !

Voici juste quelques exemples des richesses que nous possédons en lui : la conviction de péchés, la repentance, le pardon, le don et la plénitude du St Esprit, la vie éternelle, la transformation en nouvelles créatures, l’exaucement des prières faites en son nom, la sainteté, la victoire dans la tentation, sa paix, sa joie, la foi, sa sagesse, sa guidance, la délivrance de nos soucis et fardeaux, la guérison de l’âme et du corps, la guérison de ceux qui ont le cœur brisé, la délivrance de toute captivité, la libération des opprimés et prisonniers, la vie en abondance, le repos pour nos âmes, la consolation, la plénitude de la vie dans l’Église et la croissance de l’Église… Il vit en nous ! Christ est notre vie !

Vous avez tout pleinement en lui, qui est le dominateur de toute Autorité et de toute Puissance, Colossiens 2.10
Pourquoi toutes les grâces et bénédictions sont-elles en Christ ? Parce que celui qui cherche à nous priver de ces richesses, par mille ruses et mensonges, a été vaincu, écrasé par Jésus à la croix ! Jésus domine sur toute la puissance de l’ennemi ! Il est Seigneur, il contrôle tout dans tout l’univers ! Rien ni personne ne peut lui résister ou l’empêcher de nous
communiquer ses dons et bienfaits innombrables !
Matthieu 28.18 : Jésus… dit : « Tout pouvoir m’a été donné dans le ciel et sur la terre… »
C’est parce que Jésus a totalement et définitivement détrôné Satan qu’il peut dispenser ses richesses divines à ses enfants.

Et par votre union avec lui, vous êtes pleinement comblés, car il est le dominateur de toute Autorité et de toute Puissance, (Colossiens 2.10)
Nous sommes déjà comblés de ces immenses richesses. Comment ? Par la foi !

Cessons de considérer notre indignité, puisqu’il nous rend dignes ; cessons de nous lamenter sur nos échecs puisqu’il est notre pardon et notre victoire ; cessons de regarder à notre faiblesse, puisqu’il nous rend fort ; cessons de craindre des échecs, puisqu’il est fidèle et n’échoue jamais ; renonçons au négativisme et au pessimisme, puisqu’il nous remplit d’espérance, de foi et d’amour ! Nous avons tout pleinement en lui… maintenant !
Qu’en est-il si nous ne sommes pas encore capables d’adopter cette attitude de foi et de victoire et de nous emparer de toutes les richesses en Christ maintenant ?
Alors prions sans relâche jusqu’au moment où nous en serons capables ! Ne renonçons jamais, n’abandonnons jamais, devenons des hommes et des femmes de prière qui persévérons jusqu’à l’exaucement !

Une chose est certaine : Le glorieux privilège des croyants de par la volonté du Père, est de voir tous leurs besoins pleinement satisfaits en Jésus-Christ !

Théophile Hammann

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*