CELUI QUI VAINCRA…

CELUI QUI VAINCRA…

Nous vivons une période particulière de l’Histoire de l’Église, celle de la fin des temps ! Et le Seigneur nous en avertit. Comment allons-nous réagir ? Par la peur et la politique de l’autruche ou par la mobilisation, la foi et le courage ?

A. AVERTISSEMENTS BIBLIQUES POUR LES TEMPS DE LA FIN

1. Attaques contre les fondements de la foi

Le Seigneur nous avertit que dans les temps de la fin le diable s’attaquera aux fondements de la vie chrétienne que sont la foi, l’espérance et l’amour :

1 Corinthiens 13.13 : En somme, trois choses demeurent : la foi, l’espérance et l’amour, mais la plus grande d’entre elles, c’est l’amour.

Le Seigneur déclare que ces trois vertus théologales auront tendance à disparaître avant son retour.

1.1 Attaques contre la foi et l’espérance

L’espérance c’est la foi tournée vers l’avenir.

Luc 18.8 : Quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ?

La réponse à cette question semble être qu’il n’y aura plus de foi sur terre, ou plus beaucoup de foi !

1 Timothée 4.1 : Cependant, l’Esprit déclare clairement que, dans les derniers temps, plusieurs se détourneront de la foi parce qu’ils s’attacheront à des esprits trompeurs et à des enseignements inspirés par des démons.

Se détourner de la foi quand on est croyant, c’est l’apostasie.

Ces deux versets impliquent que le diable et le monde, qui est son royaume, vont s’acharner à détruire toute foi sur la terre.

Le déclin et finalement la disparition de la foi seront l’œuvre des démons :

i) qui agissent sur les chrétiens pour les attiédir peu à peu spirituellement et sur les non chrétiens pour les empêcher de connaître le merveilleux Évangile de liberté et de paix !
ii) qui séduisent et trompent les croyants et les enveloppent dans des doctrines démoniaques.

Durant cette apostasie, les hommes ne garderont plus que l’apparence de la piété, mais renieront ce qui en fait la force. Ceci sera dû aux péchés qui rempliront leurs âmes et permettront aux démons de les égarer :

2 Timothée 3. 1-5 : Sache que dans les derniers jours il y aura des temps difficiles, car les hommes seront égoïstes, amis de l’argent, vantards, orgueilleux, blasphémateurs, rebelles à leurs parents, ingrats, impies, insensibles, implacables, calomniateurs, violents, cruels, ennemis du bien, traîtres, emportés, aveuglés par l’orgueil, amis du plaisir plutôt que de Dieu. Ils auront l’apparence de la piété mais renieront ce qui en fait la force. Éloigne-toi de ces gens-là.

Il semble difficile d’appeler chrétiens des hommes qui restent uniquement attachés à des pratiques extérieures du christianisme.

Les chrétiens qui perdent insidieusement, insensiblement la foi, ressemblent à des arbres dévorés de l’intérieur par des bactéries, des champignons et des insectes xylophages, puis par des oiseaux et des mammifères excavateurs. Un jour une tempête fait tomber l’arbre creux…

Étant prévenus, nous devons faire tous nos efforts pour garder une foi vivante : lire la Bible, demeurer en communion avec Dieu, rejeter les esprits d’incrédulité et nous protéger contre eux !

En fait, nous avons à livrer un vrai combat spirituel pour protéger notre foi, celle de nos enfants, petits-enfants, frères et sœurs en Christ…

Jude 3 : Bien-aimés, alors que j’avais le vif désir de vous écrire au sujet du salut qui nous est commun, j’ai été contraint de vous envoyer cette lettre afin de vous encourager à combattre pour la foi transmise aux saints (aux chrétiens) une fois pour toutes.

1.2 Attaques contre l’amour agapé

Matthieu 24.12-13 : A cause de la progression du mal, l’amour du plus grand nombre se refroidira, mais celui qui persévérera jusqu’à la fin sera sauvé.

Il est clair que les incroyants seront de moins en moins courtois, affables, avenants, accueillants, vrais, loyaux. Nous le remarquons chaque jour dans nos relations avec les gens du monde. Mais ce n’est pas d’eux que Jésus parle ! Jésus a en vue les chrétiens :

Le mot grec traduit, ici, par amour est agapé, l’amour qui caractérise les croyants. En outre la promesse d’être sauvé, faite à celui qui persévérera jusqu’à la fin, montre que le Seigneur ne pense pas aux incroyants, mais uniquement aux chrétiens.

La raison indiquée pour la disparition de l’amour, c’est la progression du péché sur la terre. Dans un monde souillé, coupable, hostile à Dieu, les mauvais sentiments proliféreront et le véritable amour sera étouffé.
Paul enseigne que dans les derniers temps, les hommes seront égoïstes, avides d’argent, vantards et prétentieux. Ils parleront de Dieu d’une manière injurieuse et n’auront pas d’égards pour leurs parents. Ils seront ingrats, dépourvus de respect pour ce qui est sacré, sans cœur, sans pitié, calomniateurs, incapables de se maîtriser, cruels, ennemis du bien ; emportés par leurs passions et enflés d’orgueil, ils seront prêts à toutes les trahisons. Ils aimeront le plaisir plutôt que Dieu… (2 Timothée 3.1ss).
Les mœurs des gens du monde ont toujours influencé le comportement et les attitudes des chrétiens. De plus en plus de chrétiens ou pseudo-chrétiens acceptent le concubinage, l’avortement, l’euthanasie, l’homosexualité…

La bible nous enseigne donc que dans les temps de la fin, les croyants seront attaqués particulièrement dans ces deux domaines : foi/incrédulité et amour/haine !

La foi et l’amour sont-ils des dons parfaits ? Assurément ! Ils viennent donc de notre père céleste à qui on peut et doit les réclamer :

Jacques 1.17 : Tout cadeau de valeur, tout don parfait, nous vient d’en haut, du Père qui est toute lumière et en qui il n’y a ni changement, ni ombre due à des variations.

2. Le diable cherche à établir une domination mondiale

A trois reprises Jésus déclare que Satan est le Prince de ce monde, Jean 12.31 ; 14.30 ; 16.11

Paul l’appelle le prince de la puissance de l’air (Éphésiens 2.2), le dieu de ce monde (2 Corinthiens 4.4).
L’apôtre Jean le désigne comme celui qui séduit la terre habitée toute entière (Apocalypse 12.9) et il ajoute que le monde entier gît dans le Malin (1 Jean 5.19).

Satan a toujours voulu être semblable à Dieu (Ésaïe 14.13-14 ; Ézéchiel 28.2) et il a toujours cherché à établir une domination mondiale totale. Dieu permettra que dans les temps de la fin, il réussisse.
Les seuls qui s’opposent actuellement à cette orgueilleuse ambition du diable, ce sont les chrétiens. Certains luttent dans la prière, tous souffrent :

« Les enfants de Dieu sont les seuls qui lui disputent son empire. C’est pourquoi sa rage contre eux ne connaît pas de limites… Nous ne devons nous faire aucune illusion sur la nature et l’enjeu de la lutte qui se livre actuellement sur la planète. La guerre se poursuit, non pas entre les individus et les nations, mais entre les puissances spirituelles, qui font marcher les hommes comme des marionnettes. Le diable combat avec toute sa puissance pour parvenir sur la terre à la domination totale et à l’adoration universelle. Il pense qu’ainsi, au moins sur un point de l’univers il réussira à arracher à Dieu sa suprématie. Et d’après les prophéties, il est incontestable qu’il y parviendra une seule fois et pour un temps très court, après l’enlèvement de l’Église qui seule lui résiste ici-bas. L’humanité a préféré servir Satan plutôt que Dieu. Elle doit moissonner ce qu’elle a semé et apprendre à ses dépens jusqu’où son mortel ennemi peut la mener. » (René Pache, Le Retour de Jésus-Christ, Ed. Emmaüs, Saint-Légier, Suisse).

Les grands de ce monde cherchent à établir un gouvernement mondial sous l’autorité de l’Antichrist qui « exercera une dictature politique, économique et religieuse. »

L’Antichrist sera assisté par la seconde Bête de Apocalypse 13, le Faux-Prophète, et par la grande religion mondiale dénommée Babylone, la Grande Prostituée :
Apocalypse 17.3-6 : Je vis une femme assise sur une bête au pelage écarlate. Cette bête était couverte de titres insultants pour Dieu, elle avait sept têtes et dix cornes. La femme était vêtue d’habits de pourpre et d’écarlate, et parée de bijoux d’or, de pierres précieuses et de perles. Elle tenait à la main une coupe d’or pleine de choses abominables et d’obscénités dues à sa prostitution. Sur son front, elle portait gravé un nom mystérieux signifiant : « La grande Babylone, la mère des prostituées et des abominations de la terre. » Je vis qu’elle était ivre du sang des membres du peuple saint et des témoins de Jésus. A sa vue, je fus profondément bouleversé.

Nous voyons ce gouvernement mondial se mettre en place sous nos yeux !

B. LE DIABLE PERSÉCUTE LES ÉGLISES

1. Satan, un meurtrier

L’Adversaire essaye de nuire aux croyants comme aux incroyants, de toutes les manières possibles :

Jean 8.44 : Votre père, c’est le diable, et vous voulez vous conformer à ses désirs. Depuis le commencement, c’est un meurtrier : il ne se tient pas dans la vérité, parce qu’il n’y a pas de vérité en lui. Lorsqu’il ment, il parle de son propre fond, puisqu’il est menteur, lui le père du mensonge.

Jean 10.10 : Le voleur vient seulement pour voler, pour tuer et pour détruire. Moi, je suis venu afin que les hommes aient la vie, une vie abondante.

Nous sommes probablement dans le temps où Satan, jeté sur la terre, est animé d’une grande colère :
Apocalypse 12.10,12,13 : Maintenant, le temps du salut est arrivé. Maintenant, notre Dieu a manifesté sa puissance, il a instauré son royaume. Maintenant, son Messie a pris l’autorité en main. Car l’Accusateur de nos frères, celui qui, jour et nuit, les a accusés devant Dieu, a été jeté hors du ciel… C’est pourquoi réjouissez-vous, cieux, et vous qui habitez dans les cieux. Malheur à la terre et à la mer ! car le diable est descendu vers vous, animé d’une grande colère, sachant qu’il a peu de temps.Quand le dragon vit qu’il avait été précipité sur la terre…

En fureur contre Dieu et les croyants, le diable se manifestera sur terre comme Apollyon (le destructeur), comme le tourmenteur, le dragon et serpent ancien, le père du mensonge, le meurtrier, le voleur, le loup, le lion rugissant cherchant à dévorer des enfants de Dieu…

2. La pression démoniaque des temps de la fin

L’occultisme et le satanisme ont pour but d’ébranler les chrétiens et les Églises.

Il est probable que la persécution des temps de la fin soit d’abord une violente persécution occulte. Ne comprenant pas d’où viennent leurs problèmes, les échecs, l’adversité, les souffrances, les maladies… les croyants ne réagiront pas par un combat spirituel approprié : un combat de tous les instants, audacieux et conquérant.

Comme les hommes d’Éphraïm, ils tournent le dos au jour du combat, Psaumes 78.9

Veillons à ne pas être des vierges folles, mais sages.

Un grand nombre d’interprétations de cette parabole des vierges sages et insensées (Matthieu 25.1-13) ont été proposées.

Il est possible que les vierges sages représentent les chrétiens vraiment libres, selon Jean 8.36 ; les vierges folles représentent ceux qui ne le sont pas, mais qui traînent avec eux des liens, des péchés et des esclavages de toutes sortes.

Durant la nuit qui vient où nul ne peut travailler, quand la puissance anti-Christ exercera son immense pression démoniaque et occulte sur tous les hommes, les vierges insensées, décontenancées, ébranlées quémanderont de l’aide auprès des jeunes filles sages. Mais celles-ci devront garder leur huile pour elles-mêmes, c’est-à-dire elles devront, avec ferveur, prier pour elles-mêmes afin de pouvoir demeurer dans la victoire et elles n’auront ni le temps, ni l’énergie spirituelle pour secourir les autres. Les jeunes filles insensées, trébucheront ; elles chercheront alors tardivement du secours auprès de marchands non invités aux noces… Hélas ! Elles non plus ne pourront pas assister à la Fête !

3. L’Antichrist, un meurtrier

La trinité satanique, constituée de Satan (le dragon), de l’Antichrist (la Bête) et du Faux-prophète, persécutera les chrétiens à outrance.

Il fut donné à l’Antichrist, de faire la guerre aux membres du peuple saint et de les vaincre… (Apocalypse 13.7).

Les ennemis de Dieu et des chrétiens sont en train de mettre l’Islam en place dans tous les pays de culture chrétienne, parce que l’Islam est le bras armé des satanistes.
Les chrétiens combattent les projets du diable et des satanistes, cependant les prophéties bibliques se réaliseront.

« L’Antichrist instituera la plus effroyable oppression des consciences sous prétexte de délivrer les hommes de la dépendance de Dieu. Ce sera plus que jamais le moment de ne pas craindre ceux qui tuent seulement le corps, mais bien plutôt celui (c’est-à-dire Dieu) qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne. Matthieu 10.28
Les saints pourront d’ailleurs compter, au sein de leur détresse, sur l’aide du Seigneur qui d’avance marque de son sceau les siens et fixe un terme à la tribulation. » (René Pache, Le Retour de Jésus-Christ, Ed. Emmaüs, Saint-Légier, Suisse).

4. Comment le diable persécute les Églises

Polycarpe de Smyrne (mort vers 155), un disciple direct de l’Apôtre Jean, parle, selon Irénée, de « celui qui a vu l’Apocalypse vers la fin du règne de Domitien ». Or l’empereur Domitien a vécu de 51 à 96.
Les spécialistes datent donc généralement la rédaction de l’Apocalypse vers l’an 95.
Les sept lettres aux sept Églises de l’Apocalypse sont, dès lors, les derniers avertissements bibliques du Seigneur à son Église. Ces Églises étaient, au moment de leur création, des Églises vivantes et dynamiques.
Que leur dit Jésus en l’an 95 ?

L’Église d’Éphèse a abandonné son premier amour :
Apocalypse 2.4-5 : Mais ce que j’ai contre toi, c’est que tu as abandonné l’amour que tu avais au début. Souviens-toi donc d’où tu es tombé, repens-toi et pratique tes premières œuvres. Sinon, je viendrai à toi et j’enlèverai ton chandelier de sa place, à moins que tu ne te repentes.

Cette Église avait bien commencé, mais elle a mal fini.

L’Église de Smyrne est calomniée par une synagogue de Satan, le diable est sur le point de jeter plusieurs membres en prison et l’Église connaîtra une détresse de dix jours, Apocalypse 2.9-10

L’Église de Pergame habite là où Satan a son trône, là où Satan a sa demeure, mais n’a pas renié sa foi dans le Seigneur, Apocalypse 2.13. Dans cette Église plusieurs membres sont attachés à deux fausses doctrines, celle, immorale, de Balaam et celle probablement mystique, ésotérique et initiatique des Nicolaïtes, Apocalypse 2. 14-15.

A Pergame se trouvait le grand autel, en forme de trône, de Zeus ou Jupiter, que Jésus identifie à Satan.

Ce grand autel de Jupiter se trouve actuellement au Musée de Pergame à Berlin.

L’Église de Thyatire est félicitée pour son amour (Apocalypse 2.19) mais le Seigneur lui reproche de tolérer qu’une partie de l’Église suive une fausse prophétesse, surnommée Jézabel, dans un culte idolâtre et immoral qui cherche orgueilleusement à connaître les profondeurs de Satan (Apocalypse 2.24).
D’anciens sorciers et occultistes affirment que des satanistes infiltrent la plupart des Églises pour les détruire.

• L’Église de Sarde est morte :
Apocalypse 3.1-3 : Voici ce que dit celui qui a les sept esprits de Dieu et les sept étoiles : Je connais ta conduite, je sais que tu passes pour être vivant, mais tu es mort. Sois vigilant et affermis le reste, qui est sur le point de mourir, car je n’ai pas trouvé tes œuvres parfaites devant mon Dieu. Rappelle-toi donc comment tu as accepté et entendu la parole, garde-la et repens-toi.

Cette Église aussi avait bien commencé, mais maintenant il ne reste que quelques membres qui soient vivants.

L’Église de Philadelphie :
Cette Église a persévéré, Apocalypse 3.10.
En quoi a-t-elle persévéré ? Obligatoirement dans la foi et l’amour.
Le Seigneur lui donnera des membres de la synagogue de Satan, qui sont des menteurs, afin qu’ils reconnaissent qu’il a aimés ceux de son Église et il gardera cette Église à l’heure de l’épreuve qui va venir sur le monde entier pour éprouver tous les habitants de la terre (Apocalypse 3.9-10).

L’Église de Laodicée
L’Église de Laodicée est tiède, malheureuse, misérable, pauvre, aveugle et nue, et elle ne le sait pas ! Le Seigneur est à l’extérieur de l’Église et frappe à la porte, Apocalypse 3.16-17

Il l’invite à se repentir et à devenir une Église de vainqueurs :

Apocalypse 3.21-22 : Le vainqueur, je le ferai siéger avec moi sur mon trône, comme moi-même, je suis allé siéger avec mon Père sur son trône après avoir remporté la victoire. Que celui qui a des oreilles écoute ce que l’Esprit dit aux Églises.

Le Seigneur souligne avec réalisme le combat que ces Églises doivent livrer contre le diable et ses serviteurs de tout acabit. Sommes-nous moins concernés de nos jours par ces puissances démoniaques ?
Avons-nous du mal à supporter ce message parce que nous sommes habitués à entendre un Évangile à l’eau de rose ?

Ce message nous concerne tous et tous nous sommes appelés à devenir des vainqueurs et des plus que vainqueurs par la foi et la prière fervente et persévérante.

Chrétiens, est-ce le moment de construire des Églises en pierres et ciment, ou d’agrandir vos lieux de rencontre ? Le nombre des attaques quotidiennes contre les lieux de culte augmente tellement rapidement en France et dans le monde, qu’il serait sage d’organiser dès maintenant les Églises locales en Églises clandestines (Églises souterraines).

C. LE SEIGNEUR AVERTIT SON PEUPLE

Quand l’ennemi s’acharne contre les croyants, Dieu les avertit :

1. Révélations
• L’épouse d’un responsable d’Église rêva que quelqu’un jetait des serpents sur leur maison.

• La femme d’un autre serviteur de Dieu a vu en rêve quelqu’un offrir une boîte à un responsable d’Église. Dans cette boîte se trouvait un agneau rempli d’aiguilles. Ces aiguilles sont révélatrices d’une attaque vaudou.
• Une de nos filles rêva qu’elle protégeait sa propre fille. Un ennemi glissa dans sa poche un papier sur lequel était écrit : « Puisque nous ne pouvons pas nuire à ta fille, nous nous attaquerons à toi ! »
Parallèlement, une sœur de cette fille vit en rêve le diable « toucher le dos de sa mère pour qu’il lui arrive des malheurs. »

• A une époque où j’avais lutté contre le Nouvel-Âge et fus persécuté par des moines tibétains, je vis, lorsque je dus me lever la nuit, un énorme naja à la place du bidet de la salle de bain. Il était enroulé sur une hauteur d’un demi-mètre, et sa tête était dressée, menaçante.

A la même époque je me vis, dans un songe, entouré d’une clôture protectrice. Mais une vache furieuse dont les cornes étaient fixées sur le devant du front comme chez les boucs, accourut en criant : « Est-ce que nous aurons bientôt fini avec celui-là ! » Elle mit ses cornes sous la clôture et l’arracha !
Mais Dieu a toujours été fidèle !

2. Signes des attaques de l’ennemi

Récemment on trouva, par hasard, un os de 15 à 20 cm sous le capot de la voiture de mon épouse, solidement fixé par des fils de fer. La sorcellerie faite avec cet os était censée provoquer un accident mortel de mon épouse.
Mais Dieu est fidèle !

Mon épouse et moi avons trouvé à plusieurs reprises du sang versé sur le perron devant l’entrée de notre maison.

Dans une Église que je connais bien, tous les jeunes ont arrêté leurs études sauf trois pour lesquels des personnes prient avec ferveur, grosso modo tous les jours.

Je connais plusieurs jeunes qui réussissaient bien dans leurs études, lorsque soudain ils furent envahis par une passivité anormale, un violent blocage, une incapacité à se concentrer et à mémoriser les matières scolaires.

Une jeune fille intelligente et douée dans toutes les matières scolaires, et qui fut élevée par sa mère avec beaucoup d’affection et de tendresse et instruite dans la connaissance du Seigneur Jésus, fut subitement totalement incapable d’étudier. Elle renonça à ses études, passa ses nuits en-dehors de la demeure de sa mère et ses journées à dormir.
Mais la victoire fut acquise par les prières persévérantes et ferventes de sa mère.

Il est très probable que ces anormalités soient dues aux imprécations et malédictions de personnes malveillantes : des adeptes de certaines religions et sociétés, des occultistes de toutes sortes…

Deux enfants on vécu ces terribles inhibitions démoniaques, suite à une violente persécution occulte. Leur mère livra alors un combat spirituel féroce et remporta une merveilleuse victoire.

Il est probable que la plupart des échecs scolaires d’enfants de chrétiens, normalement doués et travailleurs, soient dus à de la sorcellerie.

Les sorciers, les adeptes du vaudou, les satanistes cherchent aussi à empêcher des mariages entre chrétiens, ils font tout pour nuire aux couples chrétiens, particulièrement aux couples de serviteurs de Dieu…

Pour réussir, ils essayent, par sorcellerie, de faire pécher les chrétiens.

Le diable peut voler, égorger et détruire s’il y a péché !

D. COMMENT AVOIR LA VICTOIRE ?

1. La part de Dieu

1.1 Dieu nous protège contre tous nos ennemis

Si nous sommes pardonnés et en communion avec Dieu, Jésus, le Bon Berger nous conduira près des eaux paisibles, sur le droit chemin. Sa houlette nous dirigera et son bâton nous protégera ! Il est lui-même notre sécurité.

Ces promesses ne doivent pas servir de justification et d’excuse à une coupable paresse spirituelle. Nous sommes invités à collaborer avec Dieu, à nous abriter tout près du Très-Haut et à demeurer vigilants. La victoire est toujours possible, même s’il faut livrer de violents combats.

Nous pouvons réclamer la protection du Seigneur contre la colère du diable sur la base de ses merveilleuses promesses. Par exemple celles du Psaume 91 :
Qui s’abrite auprès du Très-Haut, repose sous la protection du Tout-Puissant. C’est lui qui te délivre du filet de l’oiseleur… Il te couvre sous son plumage, tu es en sécurité sous son aile, sa fidélité te protège comme un grand bouclier. Tu n’as donc pas à craindre les terreurs de la nuit, ni les flèches qui volent dans la journée, ou bien la peste qui rôde dans l’obscurité, ou encore le coup fatal qui frappe à l’heure de midi. Oui, tu es mon refuge ô Éternel ! Aucun malheur ne t’atteindra, nulle calamité n’approchera de ta demeure ; car à ses anges, il donnera des ordres à ton sujet pour qu’ils te protègent sur tes chemins, ils te porteront sur leurs mains, de peur que ton pied ne heurte une pierre. Tu pourras marcher sur le lion et la vipère, et piétiner le jeune lion et le serpent. Oui, celui qui m’est attaché, je le délivrerai et je protégerai celui qui entretient une relation avec moi. Je lui répondrai, je serai avec lui au jour de la détresse, je le délivrerai…

1.2 Dieu combat nos ennemis

Dans de nombreux psaumes on voit Dieu combattre les ennemis de David :
Par exemple les Psaumes 55 à 71 :
Psaumes 55.18-20 : L’Éternel… m’entendra, et me rendra la paix, il me délivrera du combat qu’on me livre. Car ils sont très nombreux à s’opposer à moi. Oui, Dieu entend, il les humiliera. Depuis toujours, il règne.

Psaumes 56.2-5 : A longueur de jour, on m’assaille, on me persécute. Oui, mes adversaires, à longueur de jour, me harcèlent ! Car ils sont nombreux ceux qui me combattent avec arrogance. Le jour où j’ai peur, je mets ma confiance en toi. Je loue Dieu pour sa parole, je mets ma confiance en lui, et je n’ai pas peur. Que pourraient me faire de simples créatures terrestres ?

Psaumes 56.10,12 : Mes ennemis reculent, au jour où je crie ; je sais que Dieu est pour moi… Je me confie en Dieu, je ne crains rien : Que peuvent me faire des hommes ?

Psaumes 57.5,7 : Je suis entouré de lions, couché au milieu de gens qui consument des humains. Leurs dents sont des lances et des flèches, et leur langue est une épée acérée… Ils ont tendu un filet sur ma route. Je suis humilié. Devant moi, ils avaient creusé une fosse ; ils y sont tombés en plein.

Psaumes 60.14 : Avec Dieu nous ferons des exploits, c’est lui qui écrasera tous nos ennemis.

Psaumes 66.12 : Tu as permis à l’ennemi de nous réduire sous son joug. Nous avons traversé le feu, nous avons dû passer par l’eau, mais tu nous en as fait sortir pour nous conduire à l’abondance.

Psaumes 68.2-4 : Que Dieu se lève ! Et voici : ses adversaires sont dispersés ! Ses ennemis fuient devant lui. Tu les dissipes comme une fumée se dissipe, comme la cire qui fond au feu ! Ainsi périssent devant Dieu tous les méchants. Alors les justes se réjouiront, et ils seront dans l’allégresse devant Dieu. Oui, ils seront remplis de joie.

Dieu nous protège contre nos ennemis, mais comme David suppliait sans cesse l’Éternel de le protéger et d’agir en sa faveur, nous aussi, veillons et prions en tout temps !

Un homme m’avait informé qu’il cherchait à me détruire avec le livre de magie noire Le Bouclier Spirituel, (Das Geistliche Schild). Son action occulte me mettait sous de fortes pressions, mais je combattais dans la prière. Il mourut peu après et son fils et sa concubine, me demandèrent de présider à la cérémonie funèbre !

2. Pourquoi le diable peut-il alors détruire des vies et des familles ?

Les promesses précédentes sont magnifiques et glorieuses. Comment se fait-il alors que le diable puisse néanmoins molester et torturer les croyants ?

2.1 La souffrance fait partie du plan parfait de Dieu pour ses enfants

Job a souffert et n’a jamais su pourquoi de son vivant. Tous les croyants qui ne sont pas croyants en secret sont persécutés. Le diable pousse ceux qu’il contrôle à haïr et à tyranniser les vrais croyants :

Jean 15.18-21 : Si le monde a de la haine pour vous, sachez qu’il m’a haï avant vous. Si vous faisiez partie du monde, il vous aimerait parce que vous lui appartiendriez. Mais vous n’appartenez pas au monde parce que je vous ai choisis du milieu du monde ; c’est pourquoi il vous poursuit de sa haine. Souvenez-vous de ce que je vous ai déjà dit : le serviteur n’est jamais plus grand que son maître. S’ils m’ont persécuté, ils vous persécuteront vous aussi ; s’ils ont gardé mes paroles, ils garderont aussi les vôtres. Mais c’est à cause de moi qu’ils agiront ainsi, parce qu’ils ne connaissent pas celui qui m’a envoyé.

Ces épreuves et afflictions font partie du plan juste et parfait de Dieu pour ses élus.

Jésus lui-même a été élevé à la perfection par les souffrances, Hébreux 2.10

On trouve dans la vie de l’Apôtre Paul un échantillonnage de ce que le diable, dans sa colère, peut entreprendre contre les serviteurs de Dieu, mais on y voit aussi la protection et la bonté de Dieu ! Paul a connu la prison, il a été fouetté trois fois, a reçu cinq fois 39 coups de bâton, a été lapidé et laissé pour mort, a vécu trois naufrages, a été en danger sur les mers, les fleuves, dans les déserts, parmi les faux frères… 2 Corinthiens 11.23-33.

Chaque siècle eut son armée de martyres. Actuellement un chrétien est mis à mort toutes les 5 minutes à cause de sa foi.

2.2 Le péché donne des droits à Satan

Bien des souffrances, des échecs, des ruines pourraient être évités s’il n’y avait pas le péché. C’est le péché qui donne des droits au diable.

Les occultistes de tous bords n’ont, en effet, pas de prise sur un croyant qui ne pèche pas.

C’est parce que Jésus n’a jamais péché que le diable n’avait aucun pouvoir sur lui.

Jésus déclara :

Jean 14.30 : Le prince du monde vient. Il n’a aucune prise sur moi.

Le diable n’a pas de droit légal (il a les droits que Dieu lui donne) sur le croyant qui a la victoire sur le péché et qui, par la force du Saint Esprit, veille sur son cœur, ses pensées, ses sentiments, ses paroles et ses actes,

1 Jean 5.18 : Nous savons que quiconque est né de Dieu ne pratique pas le péché ; mais celui qui est né de Dieu se garde lui-même, et le malin ne le touche pas.

C’est le péché visible ou invisible qui donne au diable le pouvoir de ravager des vies individuelles, des familles entières, des Églises, des pays.

Pour qu’une malédiction soit inopérante, il faut qu’elle soit sans raison :

Proverbes 26.2 : Une malédiction injustifiée reste sans effet, elle est comme le moineau qui s’enfuit ou l’hirondelle qui s’envole.

3. Notre part

3.1 La repentance

Dieu est prêt à bénir son peuple en abondance, s’il renonce à ses mauvaises voies :

Psaumes 81.14-17 : Si mon peuple m’écoutait, et si Israël marchait sur les voies que j’ai prescrites, je ferais en un instant plier tous ses ennemis, et je tournerais ma main contre ceux qui les oppriment. Ceux qui haïssent l’Éternel lui seraient soumis, et leur assujettissement durerait toujours. Je nourrirais Israël de fleur de froment, et je le rassasierais du miel d’abeilles sauvages. Tout commence donc par une sincère, profonde, humble repentance :

2 Chroniques 7.14 : Si mon peuple qui est appelé de mon nom s’humilie, prie et recherche ma grâce, s’il se détourne de sa mauvaise conduite, moi, je l’écouterai du ciel, je lui pardonnerai ses péchés et je guérirai son pays.

Dans les temps de la fin, celui qui n’acceptera pas de vivre dans l’humiliation et la repentance, n’aura pas d’avenir.

3.2 Une puissante vie de prière individuelle et collective :

a) Faire des réserves d’huile

Combattons maintenant pour une entière liberté, une authentique pureté et sainteté.

Qu’au nom de Jésus, nous soyons délivrés de tout lien, de toute passion, de tout esclavage, de tout péché secret. Combattons pour être des vainqueurs !

Le Seigneur sanctifie, fortifie, rend vainqueur son peuple en réponse à la prière des saints.

Nous devons maintenant nous consacrer à la prière fervente si nous voulons que nous, nos enfants, nos petits-enfants, nos amis, les membres de notre Église… nous ayons des réserves d’huile pour attendre l’Époux i.e. que nous tenions ferme dans les tribulations des temps de la fin.

Il y a quelques années, alors que je venais de me mettre au lit, je sentis soudain la présence de Dieu. Il me dit : « Théo, prie ! Vous êtes dans les temps de la fin, tu ne pourras pas rester debout si tu ne pries pas tous les jours. »

C’est ce que le Seigneur dit littéralement. En fait je priais déjà tous les jours. Ce que je compris alors est ceci : Tu ne pourras pas rester debout si tu ne pries pas avec énergie et ferveur tous les jours !

Plus tard je découvris que le Seigneur utilise l’expression : se présenter debout, utilisée par ailleurs dans le contexte de la vigilance à exercer dans les temps de la fin :

Luc 21.35-36 : Car (ce jour) s’abattra comme un filet sur tous les habitants de la terre. Restez sur vos gardes et priez sans relâche que Dieu vous donne la force d’échapper à tout ce qui doit arriver et de vous présenter debout devant le Fils de l’homme.

b) Prier pour notre sécurité

Le Psaume 91 fixe les conditions suivantes à la protection divine :

S’abriter auprès du Très-haut (91.1); pendre Dieu pour refuge et forteresse (91.2) ; se confier en lui (91.2) ; faire du Très-Haut son abri (91.9); s’attacher à Dieu (91.14) ; l’invoquer (91.15).

Lors de la sortie d’Égypte, Israël était en sécurité derrière une porte couverte du sang d’un agneau innocent. Nous aussi, nous pouvons réclamer l’aspersion du sang de Jésus, l’Agneau de Dieu, sur nous, notre famille, notre Église, notre cité, notre région, notre pays…

Dieu nous a choisis pour avoir part à l’aspersion du sang de Jésus (1 Pierre 1.2) et nous nous sommes approchés du sang de l’aspersion qui parle mieux que celui d’Abel (Hébreux 12.22,24).

Il y a une puissance infinie dans le sang de Jésus et Satan fuit devant ce sang rédempteur, libérateur, protecteur. Le sang de Jésus n’est pas un fétiche, ni un objet de superstition. Mon langage est spirituel et c’est uniquement par la foi que nous sommes au bénéfice du sang versé de Jésus !

c) Dans la prière résister au diable et à ses projets

Par la prière nous pouvons changer le cours des événements dans notre vie, notre famille, notre Église, notre ville ou notre village, dans notre pays ou sur la terre entière.

Nous pouvons demander dans la prière tout ce qui est bon et juste, tout ce que Dieu nous promet dans sa Parole. Il n’y a pas, pour Dieu, de choses plus difficiles à réaliser que d’autres. Il est insensé de renoncer à demander certaines choses parce qu’elles nous semblent trop difficiles à réaliser ! Tout est possible à Dieu et tout est possible à celui qui croit !

« Nous ne devons pas lui (au diable) permettre de réussir ! Nous avons le pouvoir de lui résister et de le vaincre, et Dieu a placé entre nos mains l’arme pour réussir. Cette arme, c’est la prière… A mesure que nous connaissons mieux le Seigneur, que nous commençons à comprendre tout ce qu’il est, à devenir conscients de tout ce qu’il a, nous ne sommes plus des victimes sans secours, ballottées par les tempêtes et les vagues que Satan suscite… Par la prière nous pouvons non seulement déplacer les montagnes , mais nous pouvons aussi réduire à néant chacun des plans néfastes de Satan… Les chrétiens doivent s’opposer au mal. Nous sommes nés pour le combat ! Chaque chrétien est un soldat et un membre de la résistance dans l’armée de Dieu : il prend part au combat spirituel. Dès l’instant où nous perdons cela de vue, nos actions deviennent futiles et notre vision confuse. Nous oublions que nous sommes nés et avons été formés et équipés pour le champ de bataille, et nous mourrons sans jamais avoir su pourquoi nous avons vécu… Allez-vous conquérir des royaumes (Hébreux 11.33) par vos prières ? Ou disparaîtrez-vous dans l’obscurité sans être jamais entrés dans la vocation que Dieu vous a adressée ? A vous de choisir. » (Frère André, Et Dieu changea ses Plans… Ed. Portes Ouvertes, 1992).

Décidons maintenant de nous consacrer à la prière, d’en faire la priorité de notre vie.

d) Suggestions

Je vous propose de créer, avec l’aide de Dieu :

des triades de prière de personnes du même sexe. Ces triades peuvent se rencontrer pour la prière deux, trois fois par semaine ou plus ! Elles peuvent décider de moments de jeûne et de prière.

Le Seigneur a donné une promesse spéciale pour ceux qui prient à deux ou à trois :

Matthieu 18.19-20 : Je vous dis encore que si deux d’entre vous se mettent d’accord ici-bas pour demander quoi que ce soit, cela leur sera accordé par mon Père céleste. En effet, là où deux ou trois sont rassemblés en mon nom, je suis au milieu d’eux.

Avant une venue de Billy Graham à Londres pour une série de réunions d’évangélisation, les organisateurs mirent sur pied un grand nombre de trios de prière. Et lorsque Billy Graham arriva à Londres il y avait déjà des milliers de conversions grâce aux trios de prière !

des cellules de prière de plusieurs personnes qui se réunissent aussi souvent que possible pour prier et quelques fois jeûner.

des nuits de prière ou des demi-nuits de prière. On peut, par exemple décider de prier de 19h à 24h.

une prière ininterrompue dite chaîne de prière : on s’inscrit, hebdomadairement, pour un nombre déterminé de demi-heures de prière…

Au début il y aura beaucoup de trous, surtout durant la nuit. Ce n’est pas grave. Il ne s’agit pas de faire des performances.

Acceptez-vous de réorganiser votre emploi du temps, pour y aménager une place d’honneur à la prière ? Le Seigneur vous y aidera !

Jésus nous dit à tous :

Apocalypse 3.21 : Celui qui vaincra, je le ferai asseoir avec moi sur mon trône, comme moi j’ai vaincu et me suis assis avec mon Père sur son trône.

Théophile Hammann

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*