LES PRIÈRES D’UNE MÈRE

LES PRIÈRES D’UNE MÈRE

 Faites attention ! Ne méprisez pas un seul de ces petits ; je vous l’assure : leurs anges dans le ciel se tiennent constamment en présence de mon Père céleste. Matthieu 18.10

Quelques années après la dernière guerre mondiale, mon frère Gérard (11 ans) et moi-même (14 ans) nous nous trouvions tout seuls dans une vaste forêt du Nord de l’Alsace, pour cueillir des myrtilles, lorsque soudain Gérard, tout content, vint vers moi, une grenade dans sa main et l’index dans l’anneau de la goupille de sécurité, prêt à tirer. Nous avions à la maison une grenade dégoupillée contenant de l’eau et des fleurs. Gérard se disait qu’il suffisait d’enlever cet anneau pour avoir un 2è petit pot de fleurs ! Je lui criai de toutes mes forces qu’il devait poser cette grenade sur une souche d’arbre. Ce qu’il fit. Puis nous continuâmes à cueillir des myrtilles.
Le soir, quand nous arrivâmes à la maison, notre mère vint vers nous et dit :
Eh, les enfants !  que s’est-il donc passé aujourd’hui ? A un moment donné j’ai été poussée très fort à prier pour vous !

Ô la merveilleuse puissance des prières d’une mère ! Ô l’amour de Dieu pour les petits !

Prions : Merci, ô Dieu, pour les innombrables protections physiques que tu nous accordes ainsi qu’à nos enfants, et dont nous sommes si rarement conscients ! Merci de veiller aussi sur nos cœurs afin que rien ne nous arrache à notre précieuse communion avec toi ! Merci parce que tu es bon envers tous, y compris les ingrats et les méchants, Luc 6.35.

Théophile Hammann

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*