L’ÉTERNEL, MA FORCE

L’ÉTERNEL, MA FORCE

Mon Dieu est ma force, Esaïe 49.5

Dieu ne s’intéresse pas seulement à notre vie spirituelle, il veut s’occuper de tout notre être, esprit, âme et corps, qu’il a créé pour sa gloire.
Face aux exigences de nos proches, du patron et de nos collègues de travail, de la vie dans toute sa complexité, des commandements de Dieu dans les saintes Écritures… face aussi à la méchanceté et à l’injustice du monde, nous nous sentons souvent faibles et démunis.
Mais Dieu sait que nous sommes faibles, que nous sommes poussière, c’est pourquoi il nous déclare qu’il est lui-même notre force ! N’est-ce pas une preuve de son merveilleux amour pour nous ?
Jérémie 16.19 : L’Éternel, ma force et mon appui…

1 Chroniques 16.27 : La force et la joie sont dans sa demeure…
Psaumes 18.2 : Je t’aime, ô Éternel ma force.
Psaumes 18.33 : C’est Dieu qui me ceint de force…
Psaumes 81.2 : Chantez à Dieu, notre force !
1 Chroniques 29.12 : C’est de toi que viennent la richesse et l’honneur, c’est toi qui domines sur tout, c’est dans ta main que sont la force et la puissance, et c’est ta main qui a le pouvoir de tout agrandir et de tout fortifier.

Il nous arrive de dire que Dieu est notre force, mais est-ce juste une manière pieuse de s’exprimer ou est-ce notre expérience quotidienne ?
Dieu est notre force, dans tous les domaines de notre vie physique, psychique et spirituelle.

A. FATIGUES PHYSIQUES : DIEU EST LA FORCE DE NOTRE CORPS
Les merveilleuses promesses des derniers versets de Esaïe 40, s’appliquent à tous les domaines de notre vie et en particulier à notre corps :
Esaïe 40.29-31 : Il donne de la force à celui qui est fatigué et il multiplie les ressources de celui qui est à bout. Les adolescents se fatiguent et s’épuisent, les jeunes gens se mettent à trébucher, mais ceux qui comptent sur l’Éternel renouvellent leur force. Ils prennent leur envol comme les aigles. Ils courent sans s’épuiser, ils marchent sans se fatiguer.

Quand vous êtes physiquement épuisés, nerveusement à bout de ressources, malades… appropriez-vous ces merveilleuses promesses et expérimentez que Dieu renouvelle vos forces.
Compter sur l’Éternel, c’est espérer en lui, nous confier en lui, croire en lui, nous attendre à lui.
La Parole de Dieu déclare et l’expérience confirme, que les adolescents se fatiguent et se lassent, que les jeunes hommes trébuchent bel et bien, mais que les personnes âgées, quand elles se confient en l’Éternel, renouvellent leurs forces physiques.
Mon épouse et moi-même avons connu, en Algérie, une missionnaire de plus de 70 ans, Mlle Jeanne Robert, qu’on voyait toujours dynamique et en pleine forme physique, débordant d’énergie, d’entrain et de joie de vivre. Un jour je lui ai demandé quel était le secret de sa force physique. Elle a répondu :
– Eh bien, je vais vous le dire : Tous les jours je proclame sur moi, dans la foi, les promesses des derniers versets de Esaïe 40 !

Ils prennent leur vol comme les aigles : L’Aigle est un oiseau puissant, majestueux, courageux, au vol rapide, silencieux, à la vue perçante et qui vit dans le ciel.
Un chrétien, revêtu de la force de Christ, est un aigle puissant, plein de force, de courage et d’assurance, vivant dans la lumière de l’azur, au-dessus de tout danger. Il est assis avec Christ dans les lieux célestes. Il n’est pas un moineau bruyant qui se trouve partout où il ne devrait pas et qui pépie sans arrêt.
Dans sa sollicitude pour ses enfants, Dieu veille sur leur vie intérieure, mais aussi sur leur corps :
Psaumes 103.3-5 : C’est lui qui pardonne toutes tes fautes, qui guérit toutes tes maladies. C’est lui qui délivre ta vie de la tombe, qui te couronne de bonté et de compassion. C’est lui qui rassasie de biens ta vieillesse, qui te fait rajeunir comme l’aigle.
Quoi de plus normal que de se fatiguer en marchant et en courant ? Que ce soit au sens figuré ou physique, Dieu renouvelle les forces :
Esaïe 40.31 : Ils courent et ne se lassent pas, ils marchent et ne se fatiguent pas.

Le prophète Elie a couru devant le char d’Achab du Carmel jusqu’à la Porte de Jizréel :
1 Rois 18.45-46 : Achab monta sur son char, et partit pour Jizréel. Et la main de l’Éternel fut sur Elie, qui se ceignit les reins et courut devant Achab jusqu’à l’entrée de Jizréel.
Elie a parcouru environ 37 km à la vitesse des chevaux !
Quand, plus tard, intimidé par les menaces de Jézabel, l’épouse païenne du roi Achab, Elie, découragé et dépressif, alla se cacher dans le désert, Dieu ne l’abandonna pas :
1 Rois 19.5-8 : Il se coucha et s’endormit sous un genêt. Et voici qu’un ange le toucha et lui dit : « Lève-toi et mange. » Elie regarda et il vit à son chevet un gâteau cuit sur des pierres chauffées ainsi qu’une cruche d’eau. Il mangea et but, puis se recoucha. L’ange de l’Éternel vint une deuxième fois, le toucha et dit : « Lève-toi et mange, car le chemin est trop long pour toi. » Il se leva, mangea et but. Puis, avec la force que lui donna cette nourriture, il marcha 40 jours et 40 nuits jusqu’à la montagne de Dieu, jusqu’à Horeb.
Elie semble avoir parcouru ces 400 km de désert brûlant, sans manger ni boire.
Puisons nos forces en Christ, laissons-nous remplir de sa force.
Psaumes 68.28 : Ton Dieu ordonne que tu sois fort !
Si nous le croyons, Dieu nous donnera, selon sa promesse, la force du buffle :
Psaumes 92.11 : Mais tu me donnes la force du buffle, je suis arrosé avec une huile fraîche.
Nombres 23.22 et 24.8 : Dieu les a fait sortir d’Égypte, Il est pour eux comme la vigueur du buffle.

B. FATIGUES PSYCHIQUES : DIEU DONNE LA FORCE À NOTRE ÂME
Dieu n’est pas glorifié si ses enfants sont las, épuisés, déprimés, découragés, abattus. Il veut les renouveler mentalement :
Matthieu 11.28 : Venez à moi, vous tous qui êtes accablés sous le poids d’un lourd fardeau, et je vous donnerai du repos.
Nos mésaises, accablements, apathies, découragements… sont souvent les conséquences du péché. Venons alors au Seigneur dans une attitude d’humiliation et de repentance et recevons de lui guérison, restauration, force et joie de vivre :
Jésus guérit tous les domaines de notre âme. Il est notre sagesse et nous donne sa sagesse simplement et sans reproche, il guérit notre volonté et produit en nous le vouloir et le faire. Il nous délivre de toute crainte. Il guérit les blessures de notre vie émotionnelle et nous donne sa paix, son équilibre dans le monde des émotions. Il renouvelle et restaure notre âme.
Psaumes 28.7 : L’Éternel est ma force et mon bouclier. C’est en lui que mon cœur se confie, et je suis secouru. Mon cœur est dans la joie, et je le loue par mes chants. L’Éternel est la force de son peuple…
Habaquq 3.19 : L’Éternel, le Seigneur, est ma force : il rend mes pieds semblables à ceux des biches et il me fait marcher sur mes hauteurs.
Psaumes 84.6-8 : Heureux ceux qui trouvent leur force en toi : ils trouvent dans leur cœur des chemins tout tracés. Lorsqu’ils traversent la vallée des pleurs, ils la transforment en oasis, et la pluie la couvre aussi de bénédictions. Leur force augmente pendant la marche, et ils se présentent devant Dieu à Sion.
Joël 3.10 : …que le faible dise : je suis fort.

Ne nous contentons pas d’admirer ces magnifiques promesses comme un garçon qui reluque, devant une vitrine, les objets de son désir, sans pouvoir les payer.
S’il n’y a pas de péché qui nous sépare de Dieu, toutes les promesses de Dieu sont nôtres, par la foi.
Proverbes 28.1 : Le méchant prend la fuite sans qu’on le poursuive, le juste a de l’assurance comme un jeune lion.

C. FORCES SPIRITUELLES : NOUS SOMMES PUISSANTS EN CHRIST

1. Un besoin de tous les croyants :
Nous avons tous besoin d’être constamment fortifiés dans notre vie chrétienne.
Nous ne pouvons pas vivre la vie chrétienne dans l’énergie de la chair. Seul le Saint Esprit peut nous rendre forts, vaillants et vainqueurs face au péché, au monde et à ses convoitises, et face aux puissances démoniaques. Nous avons besoin, à chaque instant de notre vie, de la puissance du Saint Esprit. Mais gloire à Dieu, nous avons cet Esprit de force en nous :
2 Timothée 1.7 : Dieu nous a donné un Esprit qui, loin de faire de nous des lâches, nous rend forts, aimants et sages.
Un chrétien affermi en Christ est rempli d’une foi forte, victorieuse. Il est inébranlable parce que enraciné en Christ !
Cette puissance du Saint Esprit en nous, nous communique des capacités spirituelles extraordinaires. Paul dit même que Christ le rend capable de faire tout ce qu’il est censé faire en tant que croyant et apôtre :
Philippiens 14.13 : Je peux tout, grâce à celui qui me fortifie.

2. Quand nous nous sentons faibles :
Même quand nous nous sentons faibles et indignes, la puissance de Christ peut reposer sur nous :
2 Corinthiens 12.9 : Dieu m’a dit : Ma grâce te suffit, car ma puissance s’accomplit dans la faiblesse. Je me glorifierai donc bien plus volontiers de mes faiblesses, afin que la puissance de Christ repose sur moi.
Après les moments d’épreuve où nous nous sentons souvent si faibles, Pierre promet que Dieu nous relèvera et nous fortifiera :
1 Pierre 5.10 : Le Dieu de toute grâce vous a appelés en Jésus-Christ à sa gloire éternelle. Après que vous aurez souffert un peu de temps, il vous rétablira lui-même, vous affermira, vous fortifiera, vous rendra inébranlables.

3. Autorité spirituelle :
Dans le domaine de la force et de l’autorité spirituelles, Dieu nous demande de collaborer avec lui. Nous ne pouvons pas rester passifs. Dans le contexte de la résistance à la hiérarchie démoniaque, Dieu nous demande de puiser notre autorité spirituelle en lui :
Éphésiens 6. 10 : …puisez votre force dans le Seigneur et dans sa grande puissance.
1 Corinthiens 16.13 : Soyez vigilants, demeurez fermes dans la foi, faites preuve de courage, soyez forts.

Prions : Seigneur Jésus, tu es mon salut, ma sagesse, ma justice, ma sanctification, ma délivrance. Je suis, par l’Esprit, béni de toutes les bénédictions matérielles, relationnelles, morales, spirituelles. J’ai tout pleinement en toi qui es le Dominateur sur toute Autorité et sur toute Puissance. Je te demande de me remplir de ta force divine. Je puise, maintenant, en toi, et je reçois de toi toute l’énergie, toute la puissance, toutes les capacités, tous les dons dont j’ai besoin pour te servir et vivre à ta gloire.

Jésus a vaincu Satan et tous les démons à la croix. Chasser les démons au nom de Jésus, est une des caractéristiques de ceux qui ont cru en Jésus, Marc 16.17-18
Expulser les démons, n’est pas un ministère réservé à quelques-uns. C’est le privilège de tous les croyants. Je devrais ajouter : sanctifiés. Un chrétien qui ne contrôle pas sa langue, qui a de l’amertume, des rancunes… n’a aucune puissance pour chasser les démons, sauf si Dieu a décidé du contraire. Le charnel Samson ne manquait pas de force surnaturelle…
Dans ce domaine de la délivrance, les besoins sont illimités, mais le nombre de croyants ayant l’autorité d’expulser les démons est dramatiquement faible.
Ceci est à l’image de l’Église de Christ en Europe et dans le monde occidental.

4. Demander cette force pour les autres :
Les chrétiens peuvent, dans leurs prières d’intercession, réclamer à Dieu cette force spirituelle surnaturelle pour les autres croyants. Paul déclare, en effet :
Éphésiens 16.13 : Je lui demande qu’il vous accorde, à la mesure de ses glorieuses richesses, d’être fortifiés avec puissance par son Esprit dans votre être intérieur.

L’apôtre déclare aux chrétiens de Colosse, que suite à son intercession, ils seront remplis de connaissances et de sagesse, et ils seront fortifiés à tout point de vue par sa puissance glorieuse pour être toujours et avec joie persévérants et patients, Colossiens 1.11

PRIÈRE CONCLUSIVE :
Seigneur Jésus, je reconnais qu’il n’y a rien de valable en moi, hormis ce que tu as déposé en moi. Tu es mon Dieu, mon secours, ma force, mon Rocher, mon puissant appui. En toi je me confie. Par ton pouvoir, je suis plein de forces physiques et spirituelles, je triomphe du péché, de la chair, du monde, du diable et de tous ses démons. Tu as vaincu Satan et tous ses démons et ils sont sous tes pieds. En ton nom, ils sont aussi sous mes pieds.
Gloire à toi car tu me rends fort en tout temps et en tout lieu.
Je proclame que je suis plus que vainqueur par celui qui m’a aimé. Amen.

L’Éternel est ma force et l’objet de mes cantiques, Exode 15.2
Théophile Hammann

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.