DIEU DONNE À SES ÉLUS LES BIENS DES MÉCHANTS

DIEU DONNE À SES ÉLUS LES BIENS DES MÉCHANTS

Dieu demande au méchant d’amasser des biens pour les donner à ceux qui lui son agréables !

1. Une expérience vécue :
A notre retour d’Algérie nous habitions d’abord dans un logement HLM à la sortie de Guebwiller en direction des Vosges. Pendant plus d’un an nous cherchions soit un terrain de construction, soit une maison pouvant nous accueillir avec nos cinq enfants. Mais miraculeusement nous ne trouvions pas : terrain magnifique, mais sujet de conflit entre les héritiers ou tout près d’une bretelle d’autoroute… maison superbe mais avec de l’eau suintant dans la cave… Pendant toute une année et pour la première fois de ma vie je répétais inlassablement dans mes prières : L’Éternel demande au méchant d’amasser pour le donner à celui qui lui est agréable, d’après Ecclésiaste 2.26

Au bout d’un an nous avons trouvé la maison que nous occupons à Rixheim. Le propriétaire, un riche boucher, ou plutôt son homme de main, avait mis 7 ans pour obtenir, de différents paysans, des champs ou portions de champs pour constituer son terrain de construction (une quarantaine d’ares). Les travaux de construction prirent environ six années. Cette grande maison devait servir aux rencontres lors de fêtes de famille ou durant les fins de semaine. Mais comme le propriétaire n’avait pas de bonnes relations avec ses enfants, ceux-ci ne répondirent pour ainsi jamais à ses invitations.
Pendant un an il cherchait alors à vendre la maison mais personne n’acceptait de lui donner le prix demandé. Harcelé par le fisc, il était pressé de vendre et baissait donc sans cesse son prix, mais refusait de la vendre à ceux qui n’avaient pas voulu, précédemment, lui payer le prix demandé.

Quand il nous vit arriver, pour voir la maison, avec quatre enfants en bas âge et un bébé dans la bras de sa mère, il s’écria :
– Madame, je vous félicite ! Vous n’êtes pas comme ces femmes qui avortent ! J’ai été toute ma vie président de l’Association Générale des Familles de Mulhouse !

L’Institut FrancoAllemand de Recherches de Saint Louis (ISL) était dirigé par un directeur français et un directeur allemand. Le directeur allemand était prêt à acheter la maison comptant, et à y ajouter un important dessous-de-table, alors que nous devions attendre un prêt pendant plus de six mois. « J’étais un chef de la Résistance, je ne vends pas à un Allemand ! » disait le propriétaire.

Finalement il nous vendit cette maison qui n’avait jamais été habitée, à un prix très avantageux pour nous.

Des années de travail… juste pour nous !

2. Un principe du gouvernement de Dieu

Dieu estime juste de frustrer les méchants des richesses qu’ils ont accumulées et de les donner à ceux qui le craignent !

Au sens biblique les méchants ne sont pas forcément des personnes méchantes, mais des personnes qui ne veulent pas marcher avec Dieu, ni lui soumettre leur vie.

Ecclésiaste 2.26 :  Car Dieu donne à l’homme qui se comporte bien à ses yeux la sagesse, la connaissance et la joie, mais il impose comme occupation à celui qui fait le mal le soin de recueillir et d’amasser pour celui qui lui est agréable.

Proverbes 13.22 : Ce que l’homme de bien laisse derrière lui passe aux enfants de ses enfants, mais la fortune du pécheur est mise en réserve pour le juste.

Proverbes 28.8 : Celui qui augmente sa fortune par un intérêt usurier amasse des biens pour celui qui a compassion des pauvres.

Job 27.13,16-17 : Voici la part que Dieu a réservée pour le méchant, et le lot qu’un tyran reçoit du Tout-Puissant : …S’il amasse l’argent comme de la poussière, et, comme de la glaise, entasse des habits, qu’il les entasse donc : le juste s’en revêtira, les innocents auront son argent en partage.

On voit que le fait, pour Dieu, de donner à ses enfants les biens amassés par des personnes qui n’ont pas la crainte de Dieu est un principe de son gouvernement.

3. Le cas d’Israël

Dieu annonça à Israël qu’il lui donnerait des terres, des maisons, des vignes et des vergers, fruit du travail des Cananéens :

Deutéronome 6.10-11 :  Lorsque l’Éternel ton Dieu t’aura fait entrer dans le pays qu’il a promis par serment à tes ancêtres Abraham, Isaac et Jacob de te donner, tu y trouveras de grandes et belles cités que tu n’as pas bâties, des maisons remplies de toutes sortes de biens que tu n’as pas amassés, des citernes taillées dans le roc que tu n’as pas creusées, des vignes et des oliviers que tu n’as pas plantés. Lorsque tu mangeras et que tu seras rassasié, garde-toi bien d’oublier l’Éternel qui t’a fait sortir d’Égypte, du pays où tu étais esclave.

Puis l’Écriture nous dit que Dieu a tenu parole :

Psaumes 105.44-45 : Il leur a donné les terres occupées par d’autres peuples et les a fait profiter du travail que ces populations avaient accompli, pour qu’ils obéissent à ce qu’il avait prescrit et qu’ils respectent ses lois. Louez l’Éternel !

Josué 23.4-5 : Voyez : j’ai attribué en possession à vos tribus le territoire de ces peuples qui subsistent encore, de même que celui des peuples que j’ai exterminés, entre le Jourdain et la mer Méditerranée à l’ouest.  L’Éternel, votre Dieu, les dépossédera lui-même en votre faveur, il les fera fuir au fur et à mesure de votre avance et vous posséderez leur pays, comme il vous l’a promis.

Josué 24.8,13 : Ensuite, je vous ai fait pénétrer dans le pays des Amoréens établis à l’est du Jourdain. Ils vous ont combattus, mais je vous ai donné la victoire sur eux, et vous avez pris possession de leur pays, car je les ai détruits devant vous…  Je vous ai donné un pays que vous n’aviez pas cultivé, des villes que vous n’aviez pas bâties et où vous êtes installés, des vignobles et des oliviers que vous n’aviez pas plantés, mais dont vous mangez les fruits.

4. Pouvons-nous nous prévaloir de ces promesses ?

Si le Dieu parfaitement juste et saint estime juste et bon de faire bénéficier ses enfants du travail des inconvertis, nous avons le droit de lui demander de nous faire bénéficier de ce principe.
Mais nous n’avons pas le droit de convoiter les biens et possessions d’autrui, ni de désirer et réclamer les richesses de qui que ce soit ! C’est Dieu qui décide selon sa parfaite connaissance de tous les cœurs et de toutes les situations !

Dieu fait une différence entre ceux qui lui appartiennent et ceux qui ne lui appartiennent pas !

Théophile Hammann

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.