FAIM DE LA PAROLE  DE DIEU


L’homme ne vivra pas de pain seulement, mais de toute parole qui sort de la bouche de Dieu. Matthieu 4.4
Je fais ma joie de ta parole comme celui qui trouve un grand trésor, Psaume 119.162

Dans un pays du Moyen-Orient, un véhicule militaire s’arrêta devant deux garçons sortant d’un village en haut d’une colline. « Que faites-vous là ? » leur crièrent les militaires. Ces jeunes savaient que l’évangélisation, c’est à dire la propagation de la Bonne Nouvelle de Jésus-Christ, était sévèrement interdite, cependant, l’un d’eux répondit : « Nous distribuons l’Évangile. » « Donnez m’en un, et vite », ordonna un militaire. Les jeunes lui dirent que s’il les emmenait à un proche village, ils pourraient lui procurer un Nouveau Testament. Le militaire hésita, puis les fit monter à l’arrière de son véhicule. Un jeune se mit alors à lire à haute voix un tract intitulé : « La Paix avec Dieu ». Au village, le militaire reçut son Nouveau Testament et il fut convenu qu’ils se reverraient le lendemain au même endroit.

Le militaire lut avec une extrême avidité les Paroles du Nouveau Testament. Elles furent pour lui des Paroles de vie, de libération et de guérison. Le lendemain, il fut au rendez-vous longtemps avant l’heure. Il avait presque fini la lecture du Nouveau Testament. « Où étiez-vous pendant tout ce temps que je vous attendais ? Nous devons parler ensemble. », dit-il, ému aux larmes, dès qu’il vit apparaître les jeunes. Il confessa, peu après, sa foi en Jésus-Christ, Fils de Dieu et seul Sauveur.

Voici venir des jours – c’est là ce que déclare le Seigneur, l’Éternel – où je répandrai la famine dans le pays, on aura faim et soif, non pas de pain ou d’eau, mais faim et soif d’entendre les paroles de l’Éternel. Amos 8.11

Les Paroles de Jésus sont Esprit et vie. Si nous les recevons, elles nous transformeront en son image.
Reconnaissance : Merci, Seigneur Jésus, pour le don infiniment précieux de ta Parole. Elle est une nourriture pour mon âme. Elle est la manne céleste qui me fait vivre.

Théophile Hammann

 

 

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*