FAUT-IL RÉPARER SES TORTS ?

LA RÉPARATION

Les stupides n’estiment pas nécessaire de réparer un tort, mais la bonne volonté règne entre les hommes droits. Proverbes 14.9

La Loi de Moïse précisait les modes de réparation des torts commis, des biens mal acquis et de toutes les fraudes (Exode 22.1-15). Zachée, le chef des collecteurs d’impôts, s’engagea devant Jésus à rendre au quadruple les sommes injustement perçues (Luc 19.8).
Il est difficile de se dénoncer et de réparer, mais Dieu est plein de compassion envers ses enfants de bonne volonté.
Alors que j’étais interne à l’École Normale Primaire Protestante de garçons de Strasbourg, j’ai fraudé durant une interrogation de Mathématiques. Ma conscience en fut troublée et je perdis la paix. Je savais que si je me dénonçais au professeur de Mathématiques, il pourrait y avoir de graves conséquences disciplinaires. Mais le Saint Esprit ne me laissa aucun repos jusqu’à ce que je mis ce professeur au courant de ma tricherie. En fait il se montra très compréhensif et arrangeant dans à cette affaire. Et moi je fus rempli de paix, de joie et du Saint Esprit.
Le Seigneur mit à cœur à un jeune chrétien de notre Église de reconnaître devant la police ses cambriolages commis avant sa conversion. Une policière prit bonne note de sa déposition. Deux semaines plus tard on lui fit savoir que l’affaire était classée sans suite parce qu’il s’était dénoncé lui-même.
Un autre jeune chrétien me demanda de prier régulièrement avec lui afin d’avoir le courage de se dénoncer comme braconnier. Sa déposition aussi fut classée sans suite, parce qu’il avait reconnu ses torts.
Un couple, gérant d’une station service, s’était emparé de la caisse, puis avait simulé un braquage, en s’enchaînant, se bâillonnant… La fourberie réussit et l’assurance remboursa le montant détourné. Des années plus tard, et après bien des luttes, l’épouse accepta que j’en informe cette compagnie d’assurance. Celle-ci demanda alors le remboursement de la moitié du montant dérobé. J’expliquai à la compagnie d’assurance que ce couple était maintenant trop pauvre pour rembourser cette somme (car biens mal acquis ne profitent pas, Proverbes 10.2) et la réponse définitive de l’assurance fut qu’elle lui accordait une grâce totale.
Oui, Dieu est plein de tendresse pour ceux qui cherchent à faire sa volonté. Il fait grâce à tous ceux qui le craignent.

Théophile Hammann

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*