L’ARGENTIER D’ISABELLE

Georges Muller enseignait et expérimentait quotidiennement que Dieu s’intéresse aussi bien aux petites choses de notre quotidien qu’aux grandes choses qui structurent nos destinées :
« Chaque jour nous apporte de petites épreuves, et si nous essayons de les écarter avec notre propre force et notre propre sagesse, nous serons bientôt confondus. Mais si, au contraire, nous remettons tout à Dieu, nous serons aidés et notre route sera éclaircie. Ainsi, notre vie sera une vie heureuse. » Georges Muller (1805-1898).
Quand les disciples de Jésus eurent oublié de se procurer du pain et s’en inquiétèrent, Jésus leur reprocha de se faire du souci et leur rappela les deux miracles de multiplication de pains et les 7 et 12 paniers, respectivement, de pains en surplus, Marc 8.13-21.

Isabelle C. est une chrétienne, membre de l’Église Protestante Évangélique de Rixheim, qui s’attache fidèlement au Seigneur depuis sa conversion en 1992. Elle habite avec sa famille dans le Sud de l’Alsace. Elle a travaillé pendant de nombreuses années comme bijoutière en Suisse. Un jour, alors qu’elle était en train de se rendre en voiture à son lieu de travail, elle se rendit compte qu’elle n’aura plus assez d’essence pour le chemin de retour et qu’elle n’avait pas son porte-monnaie sur elle. Sa première pensée fut de s’adresser à son patron. Sa deuxième fut de s’adresser à son Dieu. Elle lui confia le problème, lui demanda humblement de pourvoir à 40 Francs suisses, et oublia cette situation pendant toute la journée. Le soir, fait totalement inhabituel, un client lui donna un pourboire de 30 CHF.
– Merci, dit-elle au Seigneur. Cela pourrait suffire, mais je t’avais demandé 40 CHF !
Un peu plus tard, un autre client lui donna encore 8 Francs. Il ne lui était jamais arrivé d’avoir deux pourboires le même jour. Elle était curieuse de savoir si elle aura les 40 CHF.
Finalement un autre client, lui donna encore 2 CHF !
– Oh merci Jésus ! dit-elle. Cette fois-ci le compte est bon ! Merci pour ta fidélité !

Car l’Éternel est bon ; sa bonté dure toujours, et sa fidélité de génération en génération. Psaume 100.5
Car son amour pour nous est immense, et sa fidélité dure à toujours. Louez l’Éternel !  Psaume 117.2

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*