LE PARDON de LOUIS XII

LE PARDON de LOUIS XII

Je t’ai remis en entier ta dette, parce que tu me l’a demandé. Matthieu 18.32

Pardonner des outrages ou des injustices graves est certainement l’une des choses les plus difficiles de la vie des chrétiens. Un pardon authentique peut prendre des mois. Il demande un renoncement total à son orgueil et à sa susceptibilité.
Lorsque Saül fut oint roi d’Israël, des vauriens le méprisèrent et dirent : De quel secours nous serait-il, celui-là ?, Saül eut la force de ne pas leur en vouloir !
C’est sous le nom de Louis XII que le duc d’Orléans succéda, en 1498, au défunt roi Charles XIII. Un grand nombre de nobles, qui avaient combattu le duc d’Orléans, furent saisis d’épouvante et craignirent pour leur vie. En outre le nouveau roi se fit remettre une liste des nobles et cocha d’une croix rouge tous ceux qui lui avaient été hostiles. Craignant d’être exécuté, Duplessis-Mornay demanda une audience auprès du roi qui se montra très étonné.
– Enfin, Sire, s’exclama Duplessis-Mornay, n’est-il pas vrai que vous avez marqué nos noms d’une croix rouge ?
– C’est exact, répondit Louis XII.
– Mais alors, pourquoi cette marque je vous prie ?
– Uniquement, dit le roi, pour me remémorer cette parole de Jésus : J’ai remis toute ta dette parce que tu me l’as demandé. Ne faut-il pas aussi avoir pitié ? Allez, Monsieur Duplessis, le roi de France a oublié les injures faites au duc d’Orléans.
Prions : Seigneur, je veux pardonner tous les torts à tous en ton nom. Amen.
Théophile Hammann

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.