VRAIMENT LIBRE !

VRAIMENT LIBRE !

L’Esprit de l’Éternel m’a envoyé afin d’annoncer aux captifs leur délivrance et à ceux qui sont prisonniers, leur mise en liberté. Ésaïe 61.1

La liberté est le bien le plus précieux de l’homme, dit-on.

La Révolution française était motivée par une énorme soif de liberté, mais les révolutionnaires étaient-ils libres? Libres de la haine et des pulsions de meurtre ?

Le 11 juillet 1789, entre 900 et 2500 gardes français, pour s’emparer des munitions, canonnent pendant 4 heures la forteresse de la Bastille, s’en emparent, et la détruisent. Ils tuent le gouverneur de la Bastille, le marquis Bernard de Launay, ainsi que son adjoint, 2 officiers et le chef de l’administration municipale de Paris. Ils “libèrent” 7 prisonniers dont 4 escrocs, 2 aliénés et 1 incestueux.
Après avoir promené à travers Paris la tête du chef de l’Administration, au bout d’une pique, les “libérateurs” la déposent sur une table du café de Foy au Palais Royal, où ils boivent en l’honneur de leur exploit !

En juin 1790 ils sont honorés du titre de “Vainqueurs de la Bastille” !  À l’évidence, ni les libérateurs ni les libérés n’étaient vraiment libres.

Jésus seul peut libérer des terribles prisons de l’amertume, de la rancune, de la susceptibilité, du non-pardon, de la colère, de l’orgueil, de la soif de vengeance, de la haine…
Si donc c’est le fils qui vous donne la liberté, alors vous serez vraiment libres. Jean 8.36

Prions : Seigneur Jésus, pardonne la méchanceté de mon cœur, purifie-moi et rends-moi totalement libre. Amen.

Théophile Hammann

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.